à la Une

Pain d’anis

un pain d’épices qui n’en n’est pas !!

Publicités

 

Je ne savais pas trop comment appeler ce gâteau , j’ai fait appel aux filles (et garçons sur mon groupe) et c’est Thaïs qui m’a suggéré ce nom ! merci à toi !
C’est une vieille recette de pain d’épices, mais je n’aime pas les épices à pain d’épices ! la cannelle, le clou de girofle et muscade beurk ! beurk, beurk, beurk et quand j’ai lu que, consommé en trop grandes quantités, ça pouvait être nocif, je me réjouis de ce que mon corps aime   😀 😀

Là aussi, nul besoin de matériel hyper sophistiqué : un saladier, une cuillère en bois et zou ! c’est parti ! (je double toujours les doses, c’est un gâteau qui est meilleur au fil des jours qui passent ! )

Préchauffez votre four à  160°

  • 250g de farine ( ici, c’est T 80 et T110 ), parfois sarrasin  (pas  + de 30 g )
  • 1cc de bicarbonate
  • 1 cc de bicar
  • 150g de lait ( de votre choix )
  • 150g de sirop  d’érable (j’ai pris du miel de raisin gelée de raisin que j’ai faite réduire +++ et qu’in n’a pas du tout le goût de raisin mais faut que je la passe et pour ce gâteau là c’est juste parfait!
  • 120 g de sucre (roux ici)
  • 1 cs de purée d’amandes (totalement optionnel ! )

Dans une casserole, faites juste tiédir  le lait, les sucres et éventuellement la purée d’amandes. Pendant ce temps mélangez la ou les farines avec le bicar. Versez le liquide sur la farine et touillez (fooooort !)
Huilez un moule à cake avec un pinceau (j’ai toujours un verre avec un fond d’huile, dans lequel je laisse mon pinceau : bien pratique plustôt que de ressortir à chaque fois chaque chose  grrrr ), farinez, versez la préparation dans votre moule et mettez au four pour 15 mn. Passé ce délai augementez à 180 ° pendant 30 à 40 mn : là, la poointe de votre couteau est votre plus fidèle alliée !
Laisser refroidir et démoulez tranquillement ! Comme je vous le disais, ce gâteau se conserve très bien une bonne semaine! Couvrez-le d’un trochon  (ou de papier alu, mais c’est pas trop écolo… )   et vous m’en direz des nouvelles !

A toubientôt !

**ce wend j’ai râpé des écorces d’oranges fraîches qu’une amie m’a rapporté de son jardin en Espagne … je vous le conseille fortement !

à la Une

Fricassée de carottes au chou

 

Comment allez-vous depuis tout ce temps? pas tropde neige/inondation chez vous?
Oui, j’ai traîné un peu je vous l’avoue …… le buffet de mon mariage m’a pris beaucoup de temps etje suis restée sur mon petit nuage pendant un bon moment aussi ! le temps de savourer encore un peu tous ces échanges ….  Je pense vous faire un billet là dessus si ça vous intéresse avec qques photos ( il y en a  environ + 900… ) y’a du choix    😀  😀
Aujourd’hui je viens vers vous pour vous proposer une recette ultra/méga simple ET des saison bien entendu ! du chou (chinois ici) mais si vous voulez prendre un « normal », libre à vous! ça fonctionne aussi ! je fais juste blanchir 5 mn auparavant pour la digestibilité du truc !! des carottes (commençons à penser à nos belles fesses roses pour l’été prochain ouè ! c’est nul ! mais on se donne les objectifs qu’on veut ! d’abord !   et c’est tout !! vous allez y arriver ?? je vais rajouter des saucisses du commerce, prise schez Aldi, pour le mariage j’en avais mis dans des cakes !  elles ont mariné tout le matin et c’est un essai  sans nouvelles de moi pendant 6 mois, je vous autorise à ameuter la population .  On retrousse ses manches?

  • des carottes (wèèèèèè )
  • du chou (wèèèèè)
  • du bouillon ou la marinade du tofu/saucisses
  • herbes (thym, romarin)
  • sel, poivre, curcuma
  • un peu d’huile pour faire dorer le tout !

Prenez votre plus beau et pourquoi pas un moche après tout? faitout/poêle/sauteuse, verser la valeur d’1 cas d’huile ( olive ici ), coupez vos carottes comme bon vous semble et faites tout d’abord dorer, ajouter les herbes, vos saucisses ou rien (ça peut aussi être du tofu tout simplement mariné également… je vous laisse travailler votre imagination ).  Laisser dorer un peu et rajouter votre chou coupé en grosses lanières. Salez, poivrez, cucurmatisez et pourquoi pas? , ajoutez le liquide, couvrez et laissez mijoter tranquillement !

Goûtez pour vérifier l’assaisonnement et l’avancement de la cuisson.

Au bout d’une bonne 1/2 heure, on ne devrait pas être loin de finaliser ( tout déprendra de la grosseur de vos découpes … ) Attention, le chou diminue bcp (cf la photo finale )

Vous pouvez servir avec du riz nature, des patates vapeur ou rien !!

A toubientôt !

 

à la Une

Tarte aux figues et à la pistache

 

Elles sont là ! vertes ou brunes je m’en fiche ! elles sont là ! bien mûres et vous savez que c’est mon péché mignon !
Ce matin je suis allée en chercher chez une voisine ! demain je vais préparer ça (je me régale d’avance !! et ce soir j’avais envie d’un gâteau… moi qui ne suis pas du tout sucré… allez comprendre ! Habituellement, je fais mes tartes avec de la poudre d’amandes, mais je n’étais pas motivée…. en farfouillant sur le net, j’ai trouvé une recette avec de la pistache et comme mon mari en est fou, j’ai végétalisé ladite recette ! voilà ce que ça donne :

  • une pâte sablée ici  (j’ai mis 30 g de farine de lupin et 170g de farine T 80)
  • 90 g de pistaches concassées/mixées
  • 50 g de sucre
  • 70g de margarine (je ne me sers que de cette recette !
  • 1 cas de graines de chia et 3 cas d’eau (que vous préparez dès le début, le temps que les graines gonflent ! )  = 1oeuf
  • des figues !!

Préparez la pâte sablée, mouillez votre papier sulfu et étalez-le au fond du moule.

Prchauffez votre four à 180°, chaleur tournante (gnagnagna de votre four, comme d’hab  😀  )

Faites fondre  sans trop remuer votre « beurre » avec le sucre, ajoutez à la fin les pistaches et  votre « oeuf ».

Étalez sur le fond de tarte, coupez vos figues (côté chair sur la crème aux pistaches ) et enfournez pendant 35 mn (gnagnagna de votre four …..).
Pour faire joli (…… ) vous pouvez « abricoter » (prendre un peu de confiture/gelée d’abricots avec un peu d’eau, vous chauffez et vous étalez pour faire briller à la sortie du four, saupoudrer de sucre glace les rebords de votre tarte ………
Nous on l’a mangé sans la démouler et elle n’a rien dit !! 😀 😀

 

A toubientôt!

à la Une

Haricots plats, patates et chorizo

J’adore les haricots plats mais on n’en trouve pas très souvent par ici ! ma copine Val m’a fait envie avec sa recette ! et sur le groupe, tout le monde est tombé amoureux du chorizo d’Omry . (et je confirme.. ce chorizo là va faire date dans la cuisine végé, foi de Résé ! ) vous croyez quoi vous???   😀 😀

  • des haricots plats ( 700g )
  • 4 pommes de terre
  • des tomates qui s’ennuient (3 ou 4 …)
  • 6 tranches de chorizo
  • ail, sel, poivre et thym !

Faites tout d’abord cuire vos haricots (j’aime bien les laisser entiers!) et vos pommes de terre, une  15aine de minutes. tout ça finira de cuire ensuite!

Dans un peu d’huile faites revenir vos tranches de chorizo avec des tomates (histoire de faire un peu de jus ! ) salez (attention si vous prenez du chorizo du commerce !) , poivrez, GOÛTEZ !! et mettez une branche de thym pour parfumer. Une fois vos légumes cuits ajoutez-les à votre « sauce » et laissez mijoter jusqu’à ce que les haricots soient juste cuits.

c’est difficile n’est ce pas??   😀

A toubientôt !

à la Une

houmous de pois cassés aux épices

 

Comme une envie de pois cassés ….. ça vous arrive aussi à vous ? et ce soir je n’avais pas du tout envie de m’embêter et je voulais surtout essayer les épices que ma copine Omry   avait testées dans sa recette ! c’est parti !

  • 150g de pois cassés crus (j’ai oublié de peser une fois cuits [ ange qui passe : ON ],
  • 3 gousses d’ail
  • 1 grosse cs de tahin 1/2 complet,
  • sel et  les épices !!!!!!!!
  • NOOOON ! il n’y a pas de gras  [re un ange qui passe : ON ]

Faites tremper vos pois cassés, après les avoir rincés, toute la nuit.  Arrosez vos plantes avec l’eau de trempage, rincez et faites cuire avec 3 fois leur volume d’eau, qques fuilles de laurier pendant ……… ça dépend   😀

Lorqu’ils sont bien moëlleux, égouttez et mettez le tout dans votre robot, mixez, goûtez ! Ajustez selon vos goûts et voilà ! Plus simple, c’est difficile non?

Mais qui va donc se régaler demain matin pour son petit déjeuner???

A toubientôt !!

à la Une

Gâteau de quinoa mais d’été !

Je ne savais pas trop quoi faire à manger pour demain… avec ces chaleurs, difficile de manger chaud ! j’avais pensé à un taboulé de quinoa et puis ……  j’ai pensé que je pouvais faire mon gâteau de quinoa mais adapté aux légumes d’été ….. la bonne idée !

  • 230g de quinoa (pensez à bien rincer votre quinoa, la saponine qui peut rester lui donne ce goût un peu particulier, et mettez qques gouttes de vinaigre de cidre dans l’eau de cuisson, ça va vous changer la vision de la bête !!! )
  • 1 ou 2 courgettes ( 300g environ ) coupées en rondelles,
  • 3 carottes râpées  (grosse râpe )
  • 2 gousses d’ail
  • sel,poivre, cumin, curcuma, paprika….
  • thym, romarin et sauge,
  • 50g  de noisettes,
  • 50g de raisins secs,
  • une brique de crème de riz ou  comme à mon habitude : 100ml (ou 10 cl) d’eau, 2 cuillères àsoupe de farine de riz et 1 cs d’huile.

Faites cuire votre quinoa. Pendant ce temps, faites dorer les rondelles de courgettes avec les herbes et l’ail,  râpez vos carottes, ajoutez-les aux courgettes, saler, poivrez et épicez suivant vos goûts (goûtez encore et toujours) et laisser blondir le touttranquillement dans la poêle. Ajoutez les noisettes et les raisins. Égouttez le quinoa, mettez dans un saladier avec la crème de riz immédiatement, pour que ça « colle ».
Préchauffez votre four à  160°.

Prenez un moule à manqué d’environ 20 cm. Partagez votre mélange quinoa/crème de riz en 2, couvrez le fond du moule en tassant légèrement, ajoutez votre poêlée de légumes, rcouvrez du reste de quinoa (vous pouvez tartiner le dessus de moutarde…) et hop au four pour environ  30 minutes !

Servez chaud avec une sauce tomate maison of course !

J’ai tenté froid (ce matin au petit-déjeuner….. je me suis freinée des 4 fers pour ne pas en reprendre   😀 ) ça le fait super bien, mais sauce tomate chaude !!

Les épices et herbes aromatiques sont à ajuster selon vos.. placards et vos préférences !

à toubientôt !

à la Une

Courgettes et tomates farcies

Il y avait très longtemps que je voulais végétaliser la recette de ma maman ! Mon fils était à la maison l’autre semaine, on en a parlé et voilà le résultat ! comme d’habitude, vous faites avec ce que vous avez sous la main, ce sera réussi  croyez-moi !
Je ne vous mets pas les proportions, tout est au pif, car tout dépend de la maturité de vos tamtes, de leur provenance (ça joue énooooormément !) . Pourma recette, j’avais 9 tomates et  3 courgettes rondes du jardin.

  • des tomates, des courgettes rondes ou pas, 1 ou plusieurs (ou pas !!! ),
  • de la mie de pain rassis, si possible (c’est pour apporter du moëlleux à la farce),
  • un peu de lait végétal NON SUCRÉ,
  • des pst (ici 200gr) prenez des petites, elles se prêtent merveilleusement bien à ce genre de préparation,
  • des herbes du jardin : thym, romarin, sauge, persil,
  • un ou 2 oignons suivant la grosseur, de l’ail (au moins 3 gousses),
  • sel, poivre
  • de l’huile d’olive ou autre !

Prenez un plat allant au four et comemncez par disposer vos tomates et vos courgettes en serrant suffisament : en effet, une fois les tomates évidées et les courgettes précuites, ça va beaucoup diminuer 😉

Commencez  par prélever un peu de mie de pain (une grosse poignée) que vous arrosez de lait chaud, pour qu’il s’imbibe plus vite ! évidez vos courgettes ( si ce sont des rondes, conservez la peau sinon vous aurez un genre de gloubi boulga, une fois précuites  😀 😀 ) et faites-les précuire à la vapeur (ou  comme vous avez l’habitude). Pendant ce temps, creusez vos tomates, mais gardez la chair que vous mettez dans une casserole, dans laquelle vous aurez fait revenir vos oignons. Ajoutez l’ail coupé en morceaux et les herbes et laissez réduire tranquillement . Profitez-en pour réhydrater vos pst dans de l’eau bouillante, avec un peu de vinaigre, pendant une bonne dizaine de minutes, égouttez et essorez-les ! attention, c’est chaud! (vous pouvez prendre un bol comme le fait ma copine Emma !!! )

Préchauffez votre four à 200 °.

Dans la casserole, écrasez à la fourchette la chair de vos tomates, ajoutez votre mie de pain égouttée et vos pst bien essorées. Mélangez bien le tout et attendez la reprise de l’ébullition. Goûtez et assaisonner suivant vos préférences !

Disposez vos tamates et vos courgettes dans votre plat et remplissez vos légumes. S’il vous reste de la farce, mettez dans le plat, ça ne fera que plus de jus !!!!

( petite astuce mais c’est un secret.. chuuutttt ! posez le chapeau de vos tomates à l’envers= on en met plus dessous )

Enfournez pour au moins une grosse demie-heure et lorsque vous voyez que l’ébullition a repris, baissez le four à 180 ° et laisser cuire tranquillement 1 heure ! oui ! c’est un  des secrests de cette recette, plus ça cuit lentement, meilleur c’est ! et le lendemain je ne vous dit pas !!

N’hésitez pas à en préparer de grandes quantités, vous congèlerez et vous ressortirez  en automne ou en hiver! c’et le plat idéal pour ça !
Ici on accompagne de riz nature et c’est juste parfait ! et vous allez bluffer vos invités! on en reparle?

A toubientôt !

 

à la Une

Haricots à la tomate

DSCN0233

D’autres vous diront haricots à l’italienne…certes, c’est pas faux non plus ! mais vous me connaissez ? des haricots, des tomates = haricots à la tomate   😀 et vous avez vu le bon jus qui va bien??

Pour cela il vous faudra :

  • un gros oignon (prenez la couleur qui vous chante ce que vous avez chez vous,
  • du thym (au moins 2 branches ),
  • un bout de romarin , 1 feuille de laurier,
  • de l’ail +++,
  • des tomates,  la bonne blague,
  • et ……. des haricots ! ( ça va? vous suivez ? ),
  • du sel et du poivre, forcément !
  • et du gras le gras c’est la vie!!!!,

Vous épluchez et coupez votre oignon en rondelles et vous le faites revenir dans une c s d’huile, vous rajouter le thym, le romarin et la feuille de laurier et vos gousses d’ail coupées en petits morceaux et vous faites dorer le tout. Ajoutez vos tomates (lavées …) et coupées en morceaux ( de façon à bien recouvrir le fond de votre faitout ), salez, poivrez et laissez compoter une petite demie-heure environ.
Équeutez vos haricots (environ 800 g), rincez et mettez-les sur votre compotée de tomates. Rajoutez une branche de thym, posez le couvercle et laissez cuire tranquillement 1 heure ….

 

Oui! j’ai tenté plusieurs fois dans le warmcook  (Mélanie vous en parle bien mieux que moi !! ) c’est absolument fabuleux!
Vous pouvez aussi cuire dans un tout autre faitout, ou une cocotte minute, comptez 7 minutes (oui !! pas plus sinon vous aurez de la purée !! ) à partir du moment où la soupape chuchote.

Ne salez pas les haricots, sous peine de les rendre durs comme de la pierre! je ne sais pas pourquoi d’ailleurs mais c’est comme ça !

A toubientôt  !

 

à la Une

Tartinade express

DSCN2252

Bonjour à vous !

Vous connaissez mon amour immodéré pour les tartinades, que je consomme essentiellement le matin au petit déjeuner (si, si !! ). L’autre jour j’étais en panne de cerveau d’idées, j’ai donc tout bêtement fait appel aux membres de mon groupe  fb  en leur demandant d’éclairer ma lanterne !  J’ai retenu l’idée de Nanouch et bien évidemment, j’ai modifié avec ce que j’avais dans mon placard ! Ouiiii Mélanie, j’ai fait à ma sauce, j’avoue humblement   😀  !

J’ai donc utilisé :

  • un bloc de tofu lacto fermenté (parce que ♥♥) mais vous prenez ce que vous avez !
  • des tomates séchées (faites cet été)
  • 1 cs de purée de courges
  • une pincée d’ail en poudre (maison ici )
  • un peu de lait et/oud’eau pour ramollir le tout
  • pas d’assaisonnement, le tofu lacto-ferenté se suffit à lui même,
  • et c’est tout !

Vous mettez tous les ingrédients dans votre mixer/blender et voilà ! vite fait, bien fait !!  😀 . Sur une bonne tartine de pain, que j’ai fait cuire au four normal cette fois-ci, c’est juste divin !

A toubientôt !

à la Une

Patarte aux champignons

 

 

oui ! Je n’avais pas envie de faire une pâte brisée ce matin flemmingite quand tu nous tiens ….. Il existe des quiches sans pâtes donc pourquoi pas une pas tarte aux champignons puisque j’en avais envie !!
c’est hyper simple et peux vous sauver, en toute rapidité, d’un repas si jamais des copains débarquent à l’improviste, et/ou vous pouvez aussi vous en servir en accompagnement pour l’apéro, vous découpez en petits carrés et zou ! en plus, vous avez déjà tout dans les placards  (elle est pas belle la vie? ) à vous de choisir la garniture !!

  • 90 g de farine de pois chiches
  • 1 grosse cuillère à soupe de farine de lupin (ou autre, fécule …. )
  • sel, poivre
  • 1 yaourt
  • lait de soja
  • huile

Commencez par mouiller votre papier cuisson pour l’étaler dans votre moule à tarte. Faites revenir votre garniture (champignons, légumes râpés grossièrement ou pas … ). Préparez votre « appareil » en mélangeant d’abord les éléments secs, à part mélangez le yaourt avec le lait de soja, vous pouvez remplacer par de l’eau, ajoutez  au 1er mélange, rajoutez un peu d’huile et c’est prêt !
vous pouvez modifier à foison : j’ai rajouté des graines de courges et de tournesol torréfiées, ou pas, et des graines de chia avec mes champignons.  ici on a bcp aimé !!

Enfournez à 180°, tou dépend des fours….. une petite demie heure et voilà, c’est prêt !!

J’avais accompagné  de salades vertes et d’un avocat avec une poêlée de radis blancs et carottes au romarin !! un vrai festin   😀

A toubientôt !!

à la Une

Boreka aux épinards

 

 

 

 

 

Il y a très longtemps que je voulais vous présenter cette recette ! ma copine Camille m’avait fait goûter une fois et j’avais carrément adoré ! mais le temps flemme/paresse me manque ! vivement que je retourne dans mon chez moi ! Je ne vous présente pas non plus de superbes photos, ici,  il me manque mes outils de travail et ils me font curellement défaut  c’est hyper gonflant de ne pas avoir THE ustensile pile poile qui va bien toussa toussa. Je fais donc contre mauvaise fortune, bon coeur ( je ne peux donc pas faire autrement oui !  Vous pouvez présenter cette recette de cette façon, en samoussa (cuit au four aussi) ou en rouleau façon nem, à vous de choisir !

  • pâte filo, feuilles de brick, de riz….
  • 1 yaourt
  • noix de cajou et graines de tournesol (une très grosse poignée du mélange des 2 ) que vous avez fait tremper la veille  (rincées puis égoutées )
  • levure maltée(au goût) mais au moins 3 cs
  • 1 gousse d’ail
  • 4 à 5  grosses poignées d’épinards frais
  • sel poivre

et pour « mouiller »  vos feuilles  :

  • 2 yaourts
  • 2cs d’eau
  • 1 cs huile d’olive
  • vous mélangez au fouet le tout, il faut que ce soit assez liquide.

 

Préchauffez votre four à 180 ° (là aussi …. tout dépend de votre four …. )

Commencez par faire fondre vos épinards dans une poêle avec la gousse d’ail. Pendant ce temps, préparez votre « ricotta » : Rincez et égouttez vos graines/noix (vous pouvez remplacer par du tofu écrasé, un reste de sauce au yaourt que vous épaissirez avec un peu plus de levure maltée …. laissez parler votre imagination fonds de bols/placards ) salez, poivrez. Votre fromage (oui! je dis fromage moi ! ) ne doit pas être trop épais non plus sinon votre boreka va ressembler à un bout de plâtre feuilleté et ça n’est pas le but recherché !!!! Mélangez avec vos épinards et si vous trouvez trop épais, rajoutez un peu de lait/eau. N’oubliez pas de goûter!!!

Prenez un moule un peu moins grand que vos feuilles de façon à les rabattre à la fin. Graissez votre moule et commencez par poser votre 1ère feuille dessus. Mouillez avec la préparation, inutile d’en mettre beaucoup, juste assez pour humidifier votre feuille. Continuez ainsi  avec la moitié du paquet (non! ça fait pas beaucoup !) ensuite posez sur la 5ème feuille (la moitié du paquet donc! ) votre mélange épinards/ricotta et recouvrez d’une feuille que vous mouillerez et ainsi de suite jusqu’à la fin ! Retournez les feuilles à l’intérieur du moule. Huilez avec vos doitgs/pinceau la dernière feuille et faites un prédécoupage sur le dessus afin d’éviter que votre boreka ne s’effeuille à la cuisson.

Enfournez et faites cuire environ 30 mn (bis repetita : tout dépend des fours, à surveiller donc!)

Une personne qui se reconnaîtra, l’a dévorée alors qu’lle n’aimait pas les épinards …. j’dis ça…. ♫♫♫

A toubientôt !

 

 

 

 

 

à la Une

Crupote

DSCN2006

Attention !!
Aujourd’hui est un grand jour ……….  une recette hyper compliquée, avec des ingrédients de saison en prime !
Hier, ma soeurette et une amie sont venues déjeuner à la maison ! j’avais sorti le grand jeu et leur ai donc préparé … un kebab ! des frites, un coleslaw, une salade verte et pour le dessert, il nous fallait un truc léger pour faire passer tout ça !!! J’étais partie sur une salade de fruits, mais à vrai dire, je n’avais pas grand’chose dans mon panier ! des pommes, 1 petite poire conférence et des kiwis ! et pourquoi pas une compote? mouèèè… bof …. et une compote crue (wèè !! je sais!! je surfe sur la vague de la nouvelle cuisine continue à te moquer, toi qui es plié de rire en me lisant pffff  ! Ni une ni deux, ce sera une crupote ! épicé tout !

  • 8 kiwis
  • 2 pommes (arrosées de jus de citron pour ne pas qu’ells noircissent)
  • 1 poire
  • 1 cs rase de sucre complet

C’est là que les choses deviennent sérieuses : vous mettez tous les fruits coupés  en quartier dans votre mixer, rajoutez le sucre, puis vous mixez, vous mixez …..ET C’EST FINI !  ah  non pardon !

Vous versez dans un joli compotier, vous décorez avec des rondelles de kiwis,  ce que je n’ai pas fait, ….. un ange passe …… et hop! au frigo ! vous pouvez proposer qques petits sablés (allez voir chez mes copines !! ),  et vous avez un dessert frais à souhait ! il a eu beaucoup de succès ici !!
A toubientôt !

ps : et vous avez vu?? une seule photo !! trop forte la blogueuse  😀  😀 pour ne rien dire, c’et l’amie qui avait fait des photos…….. que voulez vous, la bonditude est encore passée par là, j’avais simplement oublié de lui préciser que pour prendre une photo avec un appareil photo, il faut appuyer sur le bonton ON …. chutt !! ça reste entre nous haing?? promis ?? ♥

à la Une

Une pas blanquette

 

 

 

Bonjour à vous !
J’avais un restede seitan fait maison, du livre de la France végétalienne, dont je m’étais servi l’autre jour pour servir avec de la choucroute, la recette est sur le blog également, et depuis qques jours, vu les températures négatives qui sévissent dans le seteur, j’avais envie d’un truc un peu chaudou♥ .
Qu’à cela ne tienne, hop! je vais préparer une blanquette ♫♫ . J’avais mis mon riz, 1/2 complet à tremper la veille ( je fais tjrs comme ça … ) donc, à la base, je devais être dans les starting blocks ! et comme je ne suis toujours pas chez moi, pas les épices que je voudrais etc etc j’ai donc fait un truc qui n’est pas blanc du tout mais, niveau goût, c’est à tomber !!! ou comme dirait ma copine Omry  , sa déchire bien sa mémé !! 😀 😀

  • un poireau coupé très finement,
  • 3 ou 4 carottes suivant la grosseur, coupées finement elles aussi ! on s’en garde une qu’on coupe en rondelles, histoire d’avoir un peu de couleur dans le plat !
  • une bonne grosse poignée de champignons (ou pas) ou +, ou – suivant comme on les aime ( ma copine Emma n’aime pas ça ………. mais est entièrement capable de vous dézinguer un pot de tahin en 3 ou 4 coups de cuillères…….. sinon elle est sympa haing!! )
  • sel, poivre, épices et herbes suivant vos placards et de l’ail !

Dans un peu d’huile, faites dorer les carottes et les poireaux coupés finement (on va garder la carotte en rondelles pour + tard), et le seitan coupé en gros dés. Dans une autre poêle faites dorer ( ou pas suivant comme on aime ) vos champignons et ajoutez une gousse d’ail haché vers la fin pour ne pas qu’elle brûle.

Une fois que votre mélange carottes/poireaux est bien doré, ajoutez de l’eau de sorte à obtenir un bon bouillon, ajoutez vos carottes en rondelles.

préparez une sauce béchamel : faites juste blondir une gousse d’ail avec un peu d’huile, ajoutez de la farine, mélangez au fouet, ajoutez un peu d’eau froide et hors du feu mélangez bien, aujoutez, à l’aide d’une passoire votre bouillon  de légumes, et remettez à épaissir sur le feu en tournant sans cesse .
Ajoutez les champignons, laisser cuire environ 1 à 2 minutes, et versez le tout sur vos légumes/seitan. La sauce doit bien recouvrir le tout, laisser mijoter à feu très très doux pour que les saveurs se mélangent bien .
Servez avec du riz (comme aujourd’hui) ou des pommes de terre vapeur. Vous pouvez prévoir une grande quantité, ça va être parfait à réchauffer, à congeler également pour les jours de flemmingite aigüe!!!
A toubientôt !

PS : dites-moi comment vous préférez les photos svp ?? en diapo ou comme  aujourd’hui ? ☺

 

à la Une

Tarte aux légumes rôtis

 

 

 

 

Je devais avoir peur d’avoir faim hier …….. j’avais fait des légumes rôtis au four et finalement on ne les a pas mangés ……..  Pas si grave, j’ai décidé de vous proposer ma fameuse recette, t’as un reste de tartinade que t’en as marre de voir/manger 3jours de suite, que j’ai fait tout exprès pour vous du coup, vu que je n’avais aucun reste rire niais  !! Donc, lorsque vous avez un reste de houmous, de purée x ou y, un reste de soupe (par contre, dans ce cas là, rajouter qques flocons pour épaissir ), bref, un reste qui commence à vous déprimer …. j’ai LA solution !!

J’ai fait tremper 250 g de pois cassés hier après midi, je les ai fait cuire, avec 2 carottes, 2 feuilles de laurier et de la sauge ainsi que  2 gousses d’ail, un peu de poivre moulu également. une fois le tout cuit, j’ai égoutté (conservé l’eau de cuisson pour la soupe du soir…) et j’ai mixé au mixer plongeant!
j’ai fait précuire ma pâte brisée pour  que la purée ne rende pas la pâte trop molle, posé mes légumes rôtis sur le dessus assez joliment (mais…. ce matin, j’étais carrément à la bourre) ça avait bien commencé, j’avais mis les fenouils et ensuite carottes et patates douces de chaque côté,pour la couleur toussa toussa et ça a carrément fini en bouse comme vous pouvez le constater sur la photo. !

Tant pis !! c’était juste prêt (cuisson de  20 mn à  180 °c’est largement suffisant, tout est déjà cuit ! ) pour l’arrivée du travail de petit chéri ouf ! l’honneur était sauf !
une salade avec des carrot lax ,un avocat et de la salade verte, c’était juste parfait !

Voici donc une recette qui n’en n’est pas vraiment une !! laissez parler votre imagination et faites moi part de vos essais !!
A toubientôt !!

à la Une

Gâteau de quinoa aux légumes

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’avais trouvé cette recette il y a bien 3 ou 4 ans, et à chaque fois que je la faisais, je changeais les légumes et c’était toujours aussi bon ! Ce wend on avait tous les enfants et mon petit fils chéri à déjeuner, s’agissait d’assurer grave devant les belles-filles  [un ange passe : ON ] et sincèrement, et en toute objectivité, le plat a été englouti à la vitesse grand V ! Je n’ai même pas eu le temps de vous faire une photo de l’assiette avec une part et  la sauce tomate maison qui l’accompagnait …. c’est vous dire …..

  • 230g de quinoa (pensez à bien rincer votre quinoa, la saponine qui peut rester lui donne ce goût un peu particulier, et mettez qques gouttes de vinaigre de cidre dans l’eau de cuisson, ça va vous changer la vision de la bête !!! )
  • 2 gros poireaux (vert et blanc )
  • 3 carottes ( s’il n’y en a que 2 ça ira, s’il y en a  4 ça roulera aussi ! )
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • 50 g de raisins secs bien rincés,
  • 50g d’amandes (ou de noix….) concasses (jamais tenté avec des noisettes ..)
  • pour la crème de riz (obligatoire pour bien coller le quinoa et obtenir un joli démoulage) soit une briquette de 100 ml
    ou comme moi : 100 ml d’eau, 2 cc bombées de farine de riz, on fait chauffer un peu dans la casserole, 1 cc d’huile d’olive et zou ! c’esst parfait !

Faites cuire votre quinoa suivant les indications sur le paquet ou comme vous avez l’habitude, pendant ce temps, émincez les poireaux, râpez les carottes (gros trous), et l’ail écrasé, et faites revenir les légumes dans votre poêle jusqu’à ce que le tout soit doré. Ajoutez les raisins et les noix ( ou amandes) concassées.

Préchaufez votre four à 160°. Égouttez le quinoa, mélangez de suite avec la crème de riz, pour que la colle prenne  😀

Prendre un moule à manqué, étaler la moitié du quinoa, tous les légumes et recouvres des reste de quinoa . Faites cuire pendant 30 minutes environ.
Démoulez très délicatement sur un plat et servez avec une sauce tomates maison! bon appétit !

A tout bientôt !

à la Une

Légumes rôtis au four

 

J’ai découvert ça (oui ben …….. haing !! me faut du temps pour changer mes habitudes !! na  ! ) et ça a été une révolution dans la cuisine ! Je pense les avoir tous essayé et …… j’adooooooooore ! même s’il y a un légume qui ne vous botte pas, tentez ! vous allez être étonnés ! et puis c’est si simple ♥

  • carottes, panais, rutabaga, chou-rave, céleri-rave, navet, navet boule d’or,
  • endives que j’ai fait précuire à la vapeur ( 1er essai concluant !  )
  • chou de Bruxelles (absents ce jour …) faites les blanchir 3mn à l’eau bouillante, ensuite, vous les coupez en 2
  • de l’huile d’olive et du zaatar !

Lavez vos carottes (sans les éplucher si elles sont bio ) , épluchez les légumes racines à peau épaisse. Coupez les en assez gros morceaux, au risque de vous retrouver avec des morceaux tout ratatinés ça sent bien le vécu ça!!!  .

Préchauffez votre four à 200 °

Dans un saladier, mettez 2 cs d’huile d’olive avec du zaatar (j’ai essayé avec du curry pakistanais et on ne le sent pas …. dommage ou alors le mettre à la fin?? ) et mélanger tous vos légumes jusqu’à ce qu’ils soient bien enrobés. Étalez -les bien dans votre lèche frites,  oui oui ! juste comme ça ) et c’est parti pour environ  1/2 heure de cuisson. Mélangez vos légumes en cours de cuisson pour vérifier que ça ne brûle pas.

Écétou !! simple, rapide, efficace et super méga bon par-dessus le marché !  que demande le peuple, on se le demande 😀 (sûrement pas d’aller acheter du nutbeurk à prix réduit au supermarché du coin au risque de se faire égorger …… affligeant de connerie…….. j’en suis toujours pas remise moi  pffff )

J’avais servi avec du riz vapeur, de la salade de mâche et un steack suivant la recette de ma copine Omry ! une vraie régalade ♥

Je vous bise, passez un bon wend et à toubientôt !

à la Une

Risotto à la crème de poireaux

Bonjour à toutes et à tous !

Depuis le temps que j’avais envie d’un risotto aux poireaux……. je l’ai fait !! je me suis inspirée de cette recette , encore une fois, merci la Fée ♥♥ et vu que les artichauts, au pays bougnatais, ne sontpas légion, j’ai donc choisi le poireau, légume roi ici! ça tombe bien j’adore ! on y va?

  • 250g de riz à risotto (à vous de choisir votre marque (ici carnarolli )
  • 1 vert de poireau (gardez l’autre pour la soupe ! )
  • 1 tasse à café de vinaigre de cidre ( je n’ai pas de vin blanc pour cuisiner et le vinaigre, une fois cuit, remplace très bien ce dernier ! ni vu ni connu ! )
  • 1 litre de bouillon (que vous aurez fait chauffer et que vous rajouterez BOUILLANT sur votre riz à l’aide d’un louche, petit à petit)
  • huile d’olive
  • pour la crème :
  • 60g de yaourt
  • 40 g de cajou grillées
  • 2  blancs de poireaux
  • 1 cs de levure maltée (un chouïa de plus ou pas lorsque vous goûterez !
  • pour le bouillon : zaatar, 1 tasse de vinaigre gre de cidre, thym, laurier, sauge ….. , votre propre bouillon ou un du commerce … pourvu que ça ait du goût !
  • parmesan 

je n’ai pas rajouté d’huile dans la prépa, les poireaux étant revenus à la poêle, j’ai estimé que c’était assez gras comme ça … à vous de voir chez vous, si vous faites cuire vos poireaux à la vapeur !

Préparez votre risotto : faites chauffer un peu d’huile et faites fondre votre vert de poireau, ajouter le riz et le vinaigre, mélanger jusuq’à absorption totale, ajoutez un peu de bouillon brûlant et touillez ! ainsi de suite jusqu’à cuisson complète (+ ou – 30 minutes ..)

Pendant ce temps, faites dorer vos blancs de poireaux avec une cs d’huile.  (vous pouvez également les faire cuire à la vapeur, auquel cas, vous rajouterez un peu d’huile pour la crème …… ) Une fois bien dorés, transvasez-les dans votre bol mixer avec le reste des  ingrédients de la crème,mixez juqu’à obtenir une consistance de …. crème ! goûtez pour assaisoner à votre goût !

Une fois votre riz cuit, mélanger avec la crème et dégustez aussitôt . Parsemez de parmesan, suivant la recette de Mélanie (le meilleur que j’ai pu trouver jusqu’à présent )

Vous m’en direz des nouvelles ! ici on a tout boulotté en un seul repas ….morfales un jour, morfales toujours  😀 😀
A tout bientôt !

 

à la Une

J’ai lu « La France Végétalienne »

 

et quand je dis lu, le mot est carrément un mensonge! je l’avoue !

  • presque  400 pages
  • 350 recettes régionales……

 

Vous aussi ça vous laisse bouche bée haing ! eh bien voilà ! ça laisse son petit monde pantois d’admiration pour le travail accompli!

En préface, Léna et Frédéric nous expliquent le pourquoi et le comment, vient ensuite comment eux, en sont arrivés là .
Vient ensuite la liste des ingrédients et le kézako kivabien avec !

A la page 23, on passe aux choses sérieuses! alors là ……… on passe de la tartiflette, à la soupe, en passant par les gratins, les pains divers et variés, sans oublier les must have pour l’apéro, les petis gâteaux et sablés, la galette charentaise ( ♥), les glaces et autres vacherins , les crèmes, les gâteauxetc etc …. TOUTES les spécialités de vos régions sont végétalisées pour vous ! in cro yaaaaa ble !

DSCN1925

Sur mon groupe, énormément de recettes ( toujours tellement faciles qu’on se dit : mais pourquoi je n’y ai pas pensé??  ) ont été testées et toujours autant de réussites !
et ça, ça compte !

Certes, il n’y a pas de photo pour chaque plat ( le livre pèserait au moins 3 tonnes   😀  ) mais ça ne manque pas en fait! Vous pouvez également retrouver leur site ici  ainsi que sur facebok où Léna se fera un plaisir de vous répondre avec une gentillesse ♥♥♥

Ce que j’avais oublié de spécifier  (patience mon amie emoticon ange ) c’est que pour CHAQUE plat, vous avez l’origine du nom et pourquoi on l’appelle comme ça, et que telle année  etc etc …. une mine je vous dit !!!

J’espère que je vous aurai donné envie d’aller jeter un coup d’oeil à ce site et que vous aurez envie d’avoir CE livre de recettes, un incontournable de la cuisine française, avec des recettes à la portée de tous, avec des ingrédients que l’on peut trouver partout, et surtout, surtou, qui vous donnera très très envie de vous mettre à a cuisine végétale !
A bientôt !

à la Une

Rillettes de lentilles

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Oui ! de la rillette !  na !depuis le temps que je la fais, que je la fais goûter et qu’on me demande la recette moi aussi Thai, ma chérite, je t’aime  la voici enfin ! c’est une recette que j’ai adaptée ( ♫♫♫) du livre de MLF « vegan » parce que pour moi, il y avait beaucoup trop de choses inutiles  (♫♫ )! hop, hop, hop! au boulot !

  • 150g de lentilles vertes du Puy (on a les origines qu’on peut et franchement, ce sont bien les meilleures!) trempées la veille
  • 1 gros poireau
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cs de purée de noisettes (grosse la cuillère…)
  • 3 cs d’huile d’olive
  • sel, poivre
  • persil pour la déco… si on en a !!!

Faites cuire vos lentilles (attention, certaines variétés cuisent très vite après trempage) et si vous en avez 200g , votre recette ne sera pas immonde pour autant ! mettez 1 ou 2  feuilles de laurier, dans l’eau,  NE SALEZ SURTOUT PAS, et surveillez la cuisson !

Faites cuire, voire dorer ( j’ai essayé les 2 versions et ça change forcément le goût de votre rillette ) votre poireau coupé en rondelles ( 2 poireaux iront très bien aussi ). Vous mettez ce que vous avez chez vous ! c’est juste une rillette ! vous ne serez pas notés, ni aucune médaille ne vous sera décernée……. donc allez y cool !!! J’ai essayé plusieurs versions et croyez-moi,  elles fonctionnent toutes !

Une fois votre poireau et vos lentilles cuits, mixez le tout! ajoutez un peu d’huile (c’est une rillette haing ! ), un  peu d’eau si c’est trop sec, sel, poivre, les 2 gousses d’ail, la purée de noisettes  (essayez aussi avec des noisettes  toastées ……) et…. GOÛTEZ !  c’est bon haing !! et ce sera encore meilleur le lendemain voire 2 jours après mais ça …… ici on ne peut pas savoir !! quand j’en fait, j’en mange le matin au petit-déjeuner donc ça part très très vite !!

Il faut vraiment que je fasse des efforts sur mes photos…. j’ai honte …

A bientôt

 

 

à la Une

Falafels bougnatais

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis 1 mois, je ne suis pas chez moi, donc c’est un peu compliqué pour cuisiner ! j’avais envie de falafels et ici, pour trouver de la coriandre, c’est mission impossible ! comme on trouve du poireau….. vous me voyez venir???  j’ai bien sûr modifié la recette de ma copine Camille ici  et voici mes modifications ! allez zou ! c’est parti !

  • 600g de pois chiches crus (ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii )
  • 8 à 10 grosses cs de poireaux coupés en rondelles
  • 1 branche de céleri ….branche !
  • 1 à 2 cs de tahin
  • sel, poivre,
  • 1cc coriandre, 1cc cumin, 1cc curcuma

Faites tremper vos pois chiches au moins 24 h,  (ici c’est  48 h ) en rinçant une fois.
le lendemain rincez bien et séchez dans un torchon vos pois chiches. Mettez dans le mixer avec le reste des ingrédients, goûtez (on ne le fait jamais assez…. ) et ajustez selon vos goûts .
Façonnez des petites boules (cuillère à glace ça marche pas mal ) ! ici, j’ai une cuillère en silicone d’où la tête de mes falafels en forme de rien du tout ! j’ai fait cuire au four pendant 30 mn à 200 ° (attention : adaptez suivant votre four …..). Je ne vous cache pas que cuits à la friteuse …… c’est incomparable, on est bien d’accord ! mais ici, je n’en ai pas donc je me suis adaptée ! je les ai faits réchauffer à la vapeur et ma foi….  c’était pas si mal non plus !!

Si vous essayez avec du poireau en lieu et place de la coriandre dites moi vos impressions !! ici, tout le monde a adoré!!

A tout bientôt !

 

 

 

 

 

 

à la Une

Kibbeh pas libanais

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Oui !! et même pas peur !
En feuilletant un livre de recettes de Marie Chioca « Céréales originales et savoureuses légumineuses », j’ai trouvé une recette de Kibbeh et je ne connaissais pas du tout ! J’ai forcément simplifié le truc, vous pensez bien !!

  • 3 poignées de boulgour
  • 2 verts de poireaux (ou 2 oignons )
  • 2 carottes (moyennes)
  • 2 bonnes poignées de pst (protéines de soja texturées )
  • 1 poignée de graines de tournesol
  • 2 gousses d’ail
  • sel, poivre, zaatar, feuille de laurier, de sauje, céleri séché, curcuma…

Préchauffez le four 180 °

Faites réhydrater vos pst dans de l’eau bouillante, essorez et réservez. Faites griller vos graines de tournesol, réservez.

Faites revenir dans une poêle vos poireaux coupés en morceaux, avec les carottes coupées en petits dés, l’ail et les pst essorées avec de l’huile et un peu de margarine (les pst un peu grosses adorent la margarine !!!) assaisonnez au goût et suivant ce que vous avez sous la main. Faites bien dorer pour donner du miam au plat !! et mixez le tout (auparavant, enlevez la ou les feuiles de laurier, c’est pas très joaï sous la dent ! )Pendant ce temps, faites cuire le boulgour  10 mn à l’eau bouillante.

Mettez une couche de boulgour dans un plat (je n’ai pas huilé  et c’était parfait ), une couche de hachis et terminez avec le reste de boulgour! parsemez de graines de tournesol et enfournez pour 3/4 heures environ. Attention, si le dessus vous paraît prendre de belles couleurs trop dorées, couvre votre plat !!

A tout bientôt !

 

 

à la Une

Steacks de haricots rouges

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai trouvé une recette sur le net, et comme à mon habitude (vous commencez à me connaître … ) il y avait bcp trop d’ingrédients pour moi ! j’ai donc bien simplifié la recette initiale et ma foi, comme vous pouvez le constater, ils sont bien dorés et moëlleux à l’intérieur ! parfaits pour mon palais (et c’est déjà pas si mal !!!! ) trève de blabla, du résultat :

  • 1 boite de haricots rouges (gardez l’eau pour mouiller ensuite la préparation ), environ 240 g
  • 4 cs de flocons ( avoine ici )
  • 1 cs de farine
  • 1 oignon ou un vert de poireau
  • ail 1 gousse
  • vinaigre de cidre
  • un tout petit peu de tamari
  • sel, poivre

Faites revenir l’oignon ou le vert du poireau ( je préfère la dernière option!) coupé en rondelles.
une fois bien fondu, transvasez dans votre mixer tous les ingrédients. Ajoutez suivant vos préférence,  plus ou moins de vinaigre, de sel ………. si l’appareil vous paraît trop liquide, rajouter également un peu de farine, mélangez bien…….. Écétout !!
Divisez en 4 parts égales et faites dorer TOUT DOUCEMENT à la poêle avec pas mal d’huile quand même (je n’ai pas de poêle qui n’attachent pas et il n’y a pas d’adjonction de gras dans la prépa non plus … ). Faites dorer l’autre côté un peu moins longtemps et voilà ! plus simple et plus rapide, ça va être dur je pense !!!!

A bientôt !

à la Une

Bonne année

 

 

DSCN1556 (1)

Bonjour à toutes et à tous  !!

Toutes mes excuses pour ce looong retard, mais j’ai eu une vie complètement chamboulée un tout petit peu agitée ces derniers mois !

Je vous raconterais tout ça un de ces jours, si ça vous intéresse ( oui ! j’ai une vie absolument fabuleuse (en rêve, mais il est toujours bon de rêver et à tous âges )).

Tout d’abord merveilleuse année à vous, ne mettez pas vos espérances trop trop hautes (la chute sera moins douloureuse !!), prenez soin de vous, des animaux et de la planète et tout ne sera déjà pas si mal. Il faut savoir rester humble dans la vie, une bonne santé et partant de là, le reste devrait plutôt pas trop mal se dérouler !!

Je vous embrasse et vous dit à toubientôt etmerci à vous, chères lectrices et lecteurs de suivre mon toup’ti blog, toujours plus nombreux ❤ encore merci ♥
et laissez moi des petits mots, posez moi des questions, demandez moi ce que vous voulez (ne poussez pas non plus le bouchon trop loin …… je n’ai que  2 bras 😀 ) ça me fait plaisir et ça aide celles et ceux qui sont bien plus timides que vous !!

A bientôt

à la Une

J’ai lu : TOFU by Mélanie

 

QUI ? mais qui l’eût cru??  Je vous vois déjà, en train de rire sous cape! si! si!! je vous connais suffisamment pour savoir que vous êtes pliées de rire ! mais y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis non?? ange qui passe sur son vélo 
oui ! il faut bien l’avouer, au début de mon végéta*isme il y a un peu plus de  4ans maintenant, le tofu n’était pas mon allié dutou, dutou !  Faut dire qu’ON m’avait pas tout dit non plus haing !! alors, forcément, j’ai dégusté (euh ……. pas vomi mais pas loin !  ) et puis un jour, à force de lire, fouiner, chercher , questionner pour ne pas dire saoûler…. j’ai eu THE réponse : ton tofu faut que tu l’égouttes/presse/essore !!!! ah ben vi mais si ON m’dit rien aussi, j’peux pas savoir moi !! ( vous saviez pas non plus?? alors voilà ! )

et avec ce livre, appelez-le Bible, vous allez être comblé(e)s ! tout d’abord vous allez apprendre  à faire votre tofu (OMG mais c’est d’une simplicité….. ) et ON ne m’avait rien dis jusque là?? et pour un coût…. qui défie toute concurrence ! Merci Mélanie ♥

 

Certes, elle nous avait appris à faire du lait de soja par ici , mais faire du tofu, on était loin d’imaginer l’impensable !

Alors ce livre me direz-vous?? ben …….. déjà il est beau !! papier glacé siouplè! oui Madaaaaaaaaame !  Que même si tu tombes de l’eau ben … ça s’voit pas !!! les recettes ( je vous ai fait une photo du  sommaire, ça donne envie non? ) m’ont l’air d’une simplicité…… à l’image de Mélanie et de son blog ! simples, efficaces et Ô combien goûteuses !  (y’en a qui sont aussi sur son blog…. le tofu rôti ❤ ) y’a de la place sur les pages pour écrire à côté de la recette, mettre nos annotations toussa toussa! LE truc hyper essentiel dans un livre !

Offres-vous le, le temps de tout maîtriser toubiencommifo ! et ensuite, prêtez-le, donnez-le ♥ .  Faites découvrir le tofu maison autour de vous ! vous allez déchirer grave !

Ah !! passons aux choses sérieuses….. on n’a pas parlé du prix !! Offrez-vous-le ! si, si !! je fais des répétitions, si j’veux !  na ! la dépense faite sera très très vite comblée par votre 1er tofu FAIT MAISON ! et ça, ça n’a pas d’prix! sans parler de la satisfaction, quand les copines viendront goûter : Wèèèèè ! c’est moi qui l’ait fait (cheveux au vent, chevilles qui enflent….) d’abord !  Et c’est Mélanie, des ses tout’ toutes peties mains, qu’à tout fait toute seule comem une (très) grande !! Même le financement c’est elle !  et rien que pour ça, ça vaut un p’tit coup de pouce pour l’encourager non ?

 

Dites-moi ce que vous en avez pensé 😉
PS : merci à vous chères lectrices et chers lecteurs de mon p’tit blog de rien du tout !! ça fait chaud au coeur de savoir que vous êtes de + en + nombreux à me lire! ça motive ♥

A tout bientôt !

P.S. : et pour l’e book c’est ici  !

à la Une

Tarte aux poireaux

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Chouette !! les poireaux sont sur les étals des marchés et c’est tant mieux !! j’adoooore le poireau  ! je m’en sers souvent  à la place des oignons (que je digère de moins en moins bien…  allez savoir pourquoi ), mais aujourd’hui, avec les  1ers poireaux de mon panier, j’avais envie de faire une tarte !
c’est parti, et pour ça, il vous faudra :

  • une pâte brisée ici ,
  • 4 poireaux,
  • 1 gousse d’ail, du sel, du poivre ,
  • et de la sauce béchamel.

Laver et émincer les poireaux et faites les suer et presque dorer dans une poêle avec sel et poivre (au goût)

Faire une béchamel avec une gousse d’ail émincée revenue dans 2 cs d’huile d’olive, 2 cs de farine de pois chiche (j’avais envie d’essayer 😀 ) et du lait que vous avez dans votre frigo comme il ne m’en restait plus assez, j’ai fini avec de l’eau !! J’avais peur que tout ça manque de gras ( …….. ange qui passe ……..) j’ai mis du parmesan  .
Une fois les poireaux cuits, les ajouter dans la béchamel. Etaler votre pâte, verser la préparation dessus et hop ! au four une 20 aine de minutes à  200° (ici, chez vous … adaptez  😀 )
Et  voilà !! on s’est régalés !
A bientôt !

à la Une

Tarte choco/poires

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Bonjour vous !

Aujourd’hui un dessert que j’avais envie de faire depuis pas mal de temps déjà !! La recette de base est tirée du livre « vegan » de Marie Laforêt ! Je l’avais déjà faite auparavant et la recette originale est … à tomber ! Sauf que ce matin, je n’avais pas envie/de temps  de me casser la nénette !! J’ai simplifié au maximum et franchement, l’homme de la maison en a mangé la moitié (bien qu’il l’ait trouvé « pas assez sucrée »…….) 😀 😀
Passons de suite aux choses sérieuses :

  • 3 poires (lavées! oui! on n’y pense jamais assez avant de peler les aliments )
  • 200g de chocolat noir à pâtisser
  • 1 briquette de 25 cl de crème végétale
  • 2 cc de fécule de maïs (ou de pommes de terre )
  • 30g de sucre (vous pouvez aller jusqu’à 60 si vos poires sont peu sucrées)
  • 35 à 40 g de poudre d’amandes
  • et une pâte à tarte ici 

Préchauffez votre four à  180°

Faites fondre le chocolat au bain marie. Dans un bol, fouettez ensemble la crème, la poudre d’amandes, la fécule de maïs et le sucre. Ajoutez au chocolat fondu et battez bien au fouet afin d’obtenir un appareil très lisse. Versez sur votre pâte. Disposez vos lamelles de poires très joliment ayez un peu plus de patience que moi, ça vaut le coup non?

Enfournez pour 35 à 45 minutes (tout dépend de votre four….) . Si possible attendez que ce soit froid pour déguster sinon …….

A bientôt !!

à la Une

Haricots à la tomate ou l’inverse

 

 

DSCN1435Coucou vous !

c’est la pleine saison des tomates et celles du jardin sont…… excellentes !
j’ai acheté des haricots plats au marché (merci Emma pour la découverte ) et j’ai donc réalisé cette recette toute simplette !
vous pouvez rajouter du riz, de la semoule ou tout ce qui vous fait envie, parce que la sauce est juste à tomber en pamoison ! et aujourd’hui c’était avec des falafels et du houmous 😉
stop au blabla, voilà le résultat  😀

DSCN1336

  • de l’ail, oignon, thym, laurier (ce que vous avez chez vous )
  • des tomates (si, si !!!) suivant grosseur ….
  • des haricots (aussi!)
  • une cocotte minute (je ne prépare cette recette qu’avec ça )
  • de l’huile (olive ici) sel, poivre…….. et c’est tout !

Après avoir fait revenir de l’ail et un oignon dans l’huile, vous coupez des tomates (environ, 2à 5 cms au fond de votre cocotte), grossièrement, le thym et l’ail, et faites mijoter assez lentement (plus ça mijote, plusse meilleur c’est ! ) pendant une bonne quinzaine de minutes, sans oublier de saler et poivrer !

Vous rajoutez une belle tranche de thym, vos haricots. vous fermez votre cocotte et comptez  7 minutes dès que la soupape chuchote.
voilà! c’est prêt !!!
Aujourd’hui j’avais fait de la semoule pour accompagner !
DSCN1337

Les photos ne sont pas très glamour mais je vous assure que c’est trop trop bon !

A bientôt !

 

Coleslaw (avec une astuce)

Bonjour à vous !
Je ne sais pas chez vous mais ici, c’est le déluge depuis plusieurs jours…… Certes, il fallait de l’eau, ça y est ! elle est là ! donc c’est cuisine pour les jours à venir !!!!

Aujourd’hui, je vous présente un plat hyper facile à faire! il faut juste …. un couteau et une râpe (mais l’aide d’une mandoline va bien vous faciliter la vie ) et je vais même vous confier une astuce ! eh oui    😀  c’est parti  :

  • des raisins secs (si vous aimez )
  • des noix de votre choix 

Commencez par râper vos carottes, ensuite à l’aide de votre mandoline (la lame pour tailler les pommes de terre en rondelles), réglez l’épaisseur sur très fin. couper encore votre demi chou en 2, dans le sens de la longeur : le trognon va vous servir de poussoir !eh oui !!!

ok!j’ai fait la photo sur la planche à découper….    😀 

et voilà ! vous n’avez plus qu’à assaisonner avec mayonnaise, rajouter les raisins (rincés auparavant) et les noix de votre choix ! Laisser cuire une nuit au frigo et voilà ! c’est prêt !

apparté: wordpress a tout modifié…. mamie va tenter de retrouver toucomifo ses petites habitudes avec l’aide de jeunes blogueuses   😀


A toubientôt !

Nut’amémé

DSCN0583

Lorsque mon petit fils vient à la maison, son grand plaisir c’est de tartiner le nut’à mémé   😀

depuis le temps que je fais cette recette, il était temps de vous la faire partager  (oui ! les photos sont horriblement moches (encore pire que d’habitude, je suis d’accord avec vous) )mais comprenez-moi bien et compatissez svp! Je ne vais pas refaire du nutamémé exprès pour vous déjà que j’ai perdu 200g, un peu de mansuétude pour mon corps de rêve, ma robe blanche vous remerciera le restant de ses jours ♫♫♫

  • 100 g de chocolat noir ici (mais vous prenez celui qui vous convient)
  • 130 g de purée de noisettes (là aussi, celle que vous voulez)
  • 80 g de sirop d’érable
  • de l’eau (facultatif)

Faites fondre votre chocolat au bain marie, ajoutez votre purée de noisettes et le sirop d’érable. Malangez et si vous trouvez que c’est trop épais, rajoutez un peu d’eau.
Mettez en pot (ici, j’en fait  2 petits, dont 1 que je mets au congèle) !

Vous avez vu la difficulté du truc et du prix de revient?? et au moins, vous ne vous ferez pas lyncher à la prochaine promo!!! non non! j’ai rien dit  O:)

ATTENTION : comme il n’y a aucun conservateur, cette pâte à tartiner se conserve 4 jours au frigo !

A toubientôt !

  • P.S. : tentez avec plusieurs chocolats (j’ai tenté avec des palets et c’était très bof bof) essayez plusieurs purée de noisettes aussi (torréfiées c’est mioum ++) . Revenez me dire celle qui vous convient le mieux 😉
  • C’est cette recette qui nous convient ! à vous de rajouter (ou pas) de la purée de noisettes ou du sucre 😉