Falafels bougnatais

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis 1 mois, je ne suis pas chez moi, donc c’est un peu compliqué pour cuisiner ! j’avais envie de falafels et ici, pour trouver de la coriandre, c’est mission impossible ! comme on trouve du poireau….. vous me voyez venir???  j’ai bien sûr modifié la recette de ma copine Camille ici  et voici mes modifications ! allez zou ! c’est parti !

  • 600g de pois chiches crus (ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii )
  • 8 à 10 grosses cs de poireaux coupés en rondelles
  • 1 branche de céleri ….branche !
  • 1 à 2 cs de tahin
  • sel, poivre,
  • 1cc coriandre, 1cc cumin, 1cc curcuma

Faites tremper vos pois chiches au moins 24 h,  (ici c’est  48 h ) en rinçant une fois.
le lendemain rincez bien et séchez dans un torchon vos pois chiches. Mettez dans le mixer avec le reste des ingrédients, goûtez (on ne le fait jamais assez…. ) et ajustez selon vos goûts .
Façonnez des petites boules (cuillère à glace ça marche pas mal ) ! ici, j’ai une cuillère en silicone d’où la tête de mes falafels en forme de rien du tout ! j’ai fait cuire au four pendant 30 mn à 200 ° (attention : adaptez suivant votre four …..). Je ne vous cache pas que cuits à la friteuse …… c’est incomparable, on est bien d’accord ! mais ici, je n’en ai pas donc je me suis adaptée ! je les ai faits réchauffer à la vapeur et ma foi….  c’était pas si mal non plus !!

Si vous essayez avec du poireau en lieu et place de la coriandre dites moi vos impressions !! ici, tout le monde a adoré!!

A tout bientôt !

 

 

 

 

 

 

Publicités

Kibbeh pas libanais

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Oui !! et même pas peur !
En feuilletant un livre de recettes de Marie Chioca « Céréales originales et savoureuses légumineuses », j’ai trouvé une recette de Kibbeh et je ne connaissais pas du tout ! J’ai forcément simplifié le truc, vous pensez bien !!

  • 3 poignées de boulgour
  • 2 verts de poireaux (ou 2 oignons )
  • 2 carottes (moyennes)
  • 2 bonnes poignées de pst (protéines de soja texturées )
  • 1 poignée de graines de tournesol
  • 2 gousses d’ail
  • sel, poivre, zaatar, feuille de laurier, de sauje, céleri séché, curcuma…

Préchauffez le four 180 °

Faites réhydrater vos pst dans de l’eau bouillante, essorez et réservez. Faites griller vos graines de tournesol, réservez.

Faites revenir dans une poêle vos poireaux coupés en morceaux, avec les carottes coupées en petits dés, l’ail et les pst essorées avec de l’huile et un peu de margarine (les pst un peu grosses adorent la margarine !!!) assaisonnez au goût et suivant ce que vous avez sous la main. Faites bien dorer pour donner du miam au plat !! et mixez le tout (auparavant, enlevez la ou les feuiles de laurier, c’est pas très joaï sous la dent ! )Pendant ce temps, faites cuire le boulgour  10 mn à l’eau bouillante.

Mettez une couche de boulgour dans un plat (je n’ai pas huilé  et c’était parfait ), une couche de hachis et terminez avec le reste de boulgour! parsemez de graines de tournesol et enfournez pour 3/4 heures environ. Attention, si le dessus vous paraît prendre de belles couleurs trop dorées, couvre votre plat !!

A tout bientôt !

 

 

Steacks de haricots rouges

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai trouvé une recette sur le net, et comme à mon habitude (vous commencez à me connaître … ) il y avait bcp trop d’ingrédients pour moi ! j’ai donc bien simplifié la recette initiale et ma foi, comme vous pouvez le constater, ils sont bien dorés et moëlleux à l’intérieur ! parfaits pour mon palais (et c’est déjà pas si mal !!!! ) trève de blabla, du résultat :

  • 1 boite de haricots rouges (gardez l’eau pour mouiller ensuite la préparation ), environ 240 g
  • 4 cs de flocons ( avoine ici )
  • 1 cs de farine
  • 1 oignon ou un vert de poireau
  • ail 1 gousse
  • vinaigre de cidre
  • un tout petit peu de tamari
  • sel, poivre

Faites revenir l’oignon ou le vert du poireau ( je préfère la dernière option!) coupé en rondelles.
une fois bien fondu, transvasez dans votre mixer tous les ingrédients. Ajoutez suivant vos préférence,  plus ou moins de vinaigre, de sel ………. si l’appareil vous paraît trop liquide, rajouter également un peu de farine, mélangez bien…….. Écétout !!
Divisez en 4 parts égales et faites dorer TOUT DOUCEMENT à la poêle avec pas mal d’huile quand même (je n’ai pas de poêle qui n’attachent pas et il n’y a pas d’adjonction de gras dans la prépa non plus … ). Faites dorer l’autre côté un peu moins longtemps et voilà ! plus simple et plus rapide, ça va être dur je pense !!!!

A bientôt !

Bonne année

 

 

DSCN1556 (1)

Bonjour à toutes et à tous  !!

Toutes mes excuses pour ce looong retard, mais j’ai eu une vie complètement chamboulée un tout petit peu agitée ces derniers mois !

Je vous raconterais tout ça un de ces jours, si ça vous intéresse ( oui ! j’ai une vie absolument fabuleuse (en rêve, mais il est toujours bon de rêver et à tous âges )).

Tout d’abord merveilleuse année à vous, ne mettez pas vos espérances trop trop hautes (la chute sera moins douloureuse !!), prenez soin de vous, des animaux et de la planète et tout ne sera déjà pas si mal. Il faut savoir rester humble dans la vie, une bonne santé et partant de là, le reste devrait plutôt pas trop mal se dérouler !!

Je vous embrasse et vous dit à toubientôt etmerci à vous, chères lectrices et lecteurs de suivre mon toup’ti blog, toujours plus nombreux ❤ encore merci ♥
et laissez moi des petits mots, posez moi des questions, demandez moi ce que vous voulez (ne poussez pas non plus le bouchon trop loin …… je n’ai que  2 bras 😀 ) ça me fait plaisir et ça aide celles et ceux qui sont bien plus timides que vous !!

A bientôt

Le kebab facile

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je sais pas vous, mais ici on adore ça ! Aujourd’hui il ne faisait pas beau donc le temps idéal pour en manger tranquillement !
je vous mets ici la recette simplifiée ( oui!! je vous économise O:) ). Je suis en train d’essayer une recette de seitan mais pour l’instant, je stagne donc ……. pour 2 personnes :

  • du pain  comme vous le sentez ! je nemaitrise pas encore assez bien, donc je les achète (je sais … paaaaas bien )
  • des pst (prenez celles qui vous font envie : grosses, moyennes …) la quantité dépend de votre appétit  !!!
  • du vinaigre, un cc d’huile, 1 cc de bouillon en poudre (ou pas)
  • marinade : 1cc coriandre,  1cc curcuma, 1cc cumin, poivre, huile d’olive ( 1 à 2cs), 1cc sirop d’érable, 1 à 2 gousses d’ail, 1 cs sauce soja
  • de la sauce blanche (sans yaourt parce que je n’en n’avais plus  😀  ) :
  • 1/2 cs de tahin, 1/2 cs de purée de cajou, du lait (soja ici, ou eau ..) du jus de citron au goût, poivre, coriandre (fraîche ici, sinon 1/2cc en poudre) 1/2cc cumin

La veille (ou le matin de bonne heure ….) réhydratez vos pst dans un peu d’eau, du vinaigre et un peu de sel aromatisé (si vous voulez que je vous donne ma recette, vous me sonnez 😉   ) suivant la grosseur, ça va vous prendre à tout casser 1/4 heure ! vous les égouttez et préparez la marinade. Une fois vos pst essorées, mettez-les dans la marinade enmélangeant bien pour qu’elles soient toutes enrobées, couvrez votre plat avec une assiette et zou au frigo jusqu’au lendemain .

Le jour même, préparez vos frites comme à votre habitude, préparez votre sauce « blanche » (vous rajoutez ou pas, des épices,  du jus de citron,  suivant vos goûts …. je vous donne une « base » à vous de faire des essais pour faire danser vos papilles !!),  faites réchauffer vos pains, vous pouvez également faire des galettes (ce que je fais dorénavant,  suivant cette recette  ! ça fonctionne super bien et c’est tellement vite fait!! faites revenir vos pst à la poêle  (ou au four ) pour qu’elles dorent légèrement,, préparez une très bonne salade verte et voilà !!
Installez-vous tranquillement et dégustez !

A tout bientôt !!

Tourte aux blettes

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

e sais pas vous, mais moi, les blettes je trouve pas ça particulièrement fun ! je ne les mange QUE avec une sauce béchamel, avec autant de levure maltée que de blettes  😀  c’est dire !!!  et avec les feuilles sinon …… je passe mon tour ! et j’avoue que là, en tourte, ça le fait pas mal non plus !!

  • une pâte brisée (ou celle de votre choix )
  • des blettes avec les feuilles  (ou pas)
  • une sauce béchamel (de votre choix )
  • de la levure maltée ( au goût = beaucoup pour moi !)
  • des graines de tournesol, de courges……. celles qui vous restent dans votre placard
  • des noix (de Grenoble, de cajou ….. noisettes je ne sais pas…. (idée!! )
  • huile d’olive, sel, poivre
  • un moule à tarte de 22 cms

Faites cuire vos blettes avec les feuilles à la vapeur, ou comme vous avez l’habitude! attention, les côtes sont un peu dures à cuire ! pendant ce temps, vous préparez votre béchamel (je mets toujours un peu d’ail à revenir dans mon huile! ça donne un petit goût bien pimpant aux recettes ! ) et ajoutez la levure maltée à la fin.

Faites légèrement griller vos graines ATTENTION  ! ça va très vite ! Dans une poêle faites légèrement dorer vos blettes avec un peu d’huile, salez, poivrez, ajoutez les noix, et mélangez à la béchamel.

Etaler votre pâte, versez votre appareil dans le moule, refermez la pâte sur le dessus et hop au four ! juste le temps que la pâte cuise (environ 20 à  30 mn …. tout dépend de votre four )  à 200 ° ici !
Une salade verte pour accompagner et vous avez un plat qui va bien épater les copains !!

Vous pouvez tout préparer à l’avance, et remplir votre tourte à la dernière minute! ça cuira pendant l’apéro !! j’dis ça ……… (prévoir par contre un peit peu plus de temps de cuisson pour réchauffer l’intérieur )
A tout bientôt !!

Tartinade de cocos

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais noooooooooooooooon ! vous n’avez quand même pas cru que j’allais faire une tartinade de noix de coco???? (j’ai des copines/amies qui sont de vraies boulets !! si, si ! je vous assure !!! ça reste bien évidemment entre nous !! je compte sur VOUS ♥ )
Il me restait donc quelques cocos, cuits à la mijoteuse (je ne vous ai pas parlé de la recette??? vraiment?? ) et vous savez que je me régale de tartinades salées le matin??  allez hop ! qu’à cela ne tienne ! demain matin, ce sera lafête !

J’ai donc mis mes haricots cuits (avec les carottes comme sur la photo) dans mon petit mixer, rajouté du curcuma, sel et poivre, un peu de vinaigre de prune ( oui …. ça traîne là depuis pas mal de temps !! acheté pour réaliser une recette…. égarée  😀   ) et mis qques gouttes d’huile de sésame grillé.
je vous dis à quel point c’était une miamerie (cf groupe des bisounours sur fb )??? vous voyez le pot avec tout plein de traces?? normal ! j’ai fait la photo ( à l’arrache)  à la dernière seconde, avant qu’on ne finisse !  😀 😀
et c’est qui qui va manger ses tartines comme d’habitude demain??  pfff j’vous jure !!
quand c’est le ventre qui gère votre cerveau, autant vous dire que c’est foutu quoi !!! 😀 😀
A tout bientôt !!

La purée de la dernière chance

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’avais fait une poêlée de légumes (un reste de potimarron, des branches de céleri, un bulbe de fenouil et qques carottes) que j’avais accompagné de pâtes semi-complètes ! l’homme avait moyennement apprécié (grrr). Ce matin, en rentrant de notre balade à la plage, j’étais un peu (carrément) à la bourre et c’est dans ces moments-là que mon cerveau travaille le mieux !! j’étais partie pour mixer ces légumes, rajouter des tomates pour en faire une sorte de sauce et puis, en mixant …. EURÊKAAAAA !!!!
il me restait un fond de lait de soja en boite (oui !!! bientôt je passe en mode « jeul’fais moi même  » ) et voilà !!! le repas était prêt en moins de temps qu’il ne faut pour le dire !

Donc, pas vraiment une recette avec des ingrédients bien définis, ce sera suivant ce qu’il vous reste !

J’ai donc mixé mes légumes, rajouté du lait pour obtenir une jolie purée ! Je n’ai pas salé ni poivré, ma poêlée l’était déjà ! j’ai mis quelques noisettes de margarine, râpé un peu de fromage sur le dessus ! j’ai fait réchauffer le tout au four vapeur, mélangé le tout à la sortie et voilà !! accompagnée d’une salade verte bien relevée, on s’est régalés !!

A tout bientôt !!

J’ai lu : TOFU by Mélanie

 

QUI ? mais qui l’eût cru??  Je vous vois déjà, en train de rire sous cape! si! si!! je vous connais suffisamment pour savoir que vous êtes pliées de rire ! mais y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis non?? ange qui passe sur son vélo 
oui ! il faut bien l’avouer, au début de mon végéta*isme il y a un peu plus de  4ans maintenant, le tofu n’était pas mon allié dutou, dutou !  Faut dire qu’ON m’avait pas tout dit non plus haing !! alors, forcément, j’ai dégusté (euh ……. pas vomi mais pas loin !  ) et puis un jour, à force de lire, fouiner, chercher , questionner pour ne pas dire saoûler…. j’ai eu THE réponse : ton tofu faut que tu l’égouttes/presse/essore !!!! ah ben vi mais si ON m’dit rien aussi, j’peux pas savoir moi !! ( vous saviez pas non plus?? alors voilà ! )

et avec ce livre, appelez-le Bible, vous allez être comblé(e)s ! tout d’abord vous allez apprendre  à faire votre tofu (OMG mais c’est d’une simplicité….. ) et ON ne m’avait rien dis jusque là?? et pour un coût…. qui défie toute concurrence ! Merci Mélanie ♥

 

Certes, elle nous avait appris à faire du lait de soja par ici , mais faire du tofu, on était loin d’imaginer l’impensable !

Alors ce livre me direz-vous?? ben …….. déjà il est beau !! papier glacé siouplè! oui Madaaaaaaaaame !  Que même si tu tombes de l’eau ben … ça s’voit pas !!! les recettes ( je vous ai fait une photo du  sommaire, ça donne envie non? ) m’ont l’air d’une simplicité…… à l’image de Mélanie et de son blog ! simples, efficaces et Ô combien goûteuses !  (y’en a qui sont aussi sur son blog…. le tofu rôti ❤ ) y’a de la place sur les pages pour écrire à côté de la recette, mettre nos annotations toussa toussa! LE truc hyper essentiel dans un livre !

Offres-vous le, le temps de tout maîtriser toubiencommifo ! et ensuite, prêtez-le, donnez-le ♥ .  Faites découvrir le tofu maison autour de vous ! vous allez déchirer grave !

Ah !! passons aux choses sérieuses….. on n’a pas parlé du prix !! Offrez-vous-le ! si, si !! je fais des répétitions, si j’veux !  na ! la dépense faite sera très très vite comblée par votre 1er tofu FAIT MAISON ! et ça, ça n’a pas d’prix! sans parler de la satisfaction, quand les copines viendront goûter : Wèèèèè ! c’est moi qui l’ait fait (cheveux au vent, chevilles qui enflent….) d’abord !  Et c’est Mélanie, des ses tout’ toutes peties mains, qu’à tout fait toute seule comem une (très) grande !! Même le financement c’est elle !  et rien que pour ça, ça vaut un p’tit coup de pouce pour l’encourager non ?

 

Dites-moi ce que vous en avez pensé 😉
PS : merci à vous chères lectrices et chers lecteurs de mon p’tit blog de rien du tout !! ça fait chaud au coeur de savoir que vous êtes de + en + nombreux à me lire! ça motive ♥

A tout bientôt !

P.S. : et pour l’e book c’est ici  !

Levain facile

Vous êtes plusieurs à me demander la recette, ici, sur mon groupe, en privé ….. Voici donc MA recette ! vous allez avoir 15 000 questions à me poser => c’est normaaaaaal  😀 😀
Le levain étant vivant, vous vous doutez donc fort bien, qui’l va réagir différemment  chez l’un(e) ou l’autre d’entre vous !
Ne vous faite pas une montagne du truc, ça n’en vaut pas la peine et vous viendrez me le confirmer par la suite !! si, si !! j’vous jure ! Ne jurez pas Marie-Thérèse je vous en prie  (on a la culture qu’on peut haing ! )

Prêt(e) ?? ok! alors let’s go comme dirait ma copine Thaï (rappelez-vous !! ) 

Avant de commencer, munissez vous d’un bocal à large embouchure #  sinon vous allez vous retrouver aussi penaud(e) que ce pooooov’ renard  😀 😀

  • un bocal (genre Le Parfait 3/4 litre )
  • une cuillère en bois
  • de l’eau (si vous prenez l’eau du robinet, ce que je vous conseille) laissez-la se reposer au moins 2 heures, à température ambiante
  • de la farine  BIO, ( T 150) et de la farine de seigle pour démarrer

Et c’est tout vous voyez que, jusque là, c’est assez simple n’est’il pas? 

La 1ère des choses à faire est de rincer votre bocal à l’eau claire et de bien l’essuyer. Idem pour votre cuillère en bois que vous frotterez avec un demi citron, rincez et séchez. (Au risque de me répéter, le levain est VIVANT, et il n’aime pas dutou, dutou le chimique. Tenez-le vous pour dit )

Au départ ( JOUR 1 ),

vous mettrez  50g de farine de seigle et 50g d’eau (à température ambiante ) dans votre bocal. Vous touillez sans trop, posez le couvercle sans fermer hermétiquement TOUJOURS ! Vous devez obtenir une consistance de pâte à gaufres, plus épais qu’une pâte à crèpes (facile ! ). Vous laissez tout ça, tranquillement, sur votre plan de travail et tous les jours vous regardez ce qu’il se passe ! des bulles vont apparaître (siiiiiiiii ), une odeur aigrelette aussi …….. Vous n’êtes pas loin d’obtenir le SAINT GRAAAAAAAAL ! votre levain est né !  Yapukà ! (tout ça aura pu prendre……. 2, 3 voire 4 jours! c’est normaaaaaaaaaaaaaaaal ! tout dépend de l’hygrométrie de votre cuisine, de la température toussa toussa !

JOUR 2

(qui en fait n’est pas le  2ème jour, mais l’étape suivante! tout le monde suit? ) vous rajoutez environ la même quantité de farine de seigle (oui !! vous êtes encore débutant(e) et d’eau que la  1ère fois ! (si par inadvertance, (là aussi rassurez-vous, ça arrive au meilleur(e)s d’entre nous) vous auriez 60 g de farine et 40 g d’eau…… c’et pas graaaaaaaaaaaaaaave ! quand je vous dis que c’est facile pffffff  on touille (en essayant d’aérer= des parois du bocal vers l’intérieur) sans trop non plus, si ça n’est pas lisse comme une pâte à gâteau, c’est pas graaaaaaaaaaaaaaaaaaaaave ! ), vous reposez votre couvercle, et vous laissez, toujours à température ambiante, votre bébé levain vivre sa vie d’ado !

JOUR 3

on en est donc au lendemain de la veille (…) vous avez des bulles de partout, ça a gonflé ++ , limite si ça n’a pas débordé du bocal (d’où l’importance de ne pas fermer votre bocal) ! vous êtes une warrior ! vous pouvez vous attaquer à votre 1er pain ! vous êtes trop fort(e)! BRAVISSIMOOOOOO !!!

giphy

 

JOUR 4

non mais, je vous vois arriver avec la question suivante : et après?? je fais quoi??? vous gardez bien précieusement votre chéri et là, vous devez AB SO LU MENT lui trouver un prénom (ou un nom ) c’est à vous de choizer ! Vous le mettez au frigo jusqu’à la prochaine fois (il peut allègrement attendre 3 semaines  sans qu’il vous en tienne rigueur le petit chéri ♥  )

LA VEILLE du jour où vous aurez décidé de faire votre pain, vous sortez votre petit chéri ♥ du frigo, histoire qu’il se réveille en douceur, vous attendez 1h ou 2 (voire + , c’est pas graaaaaaaaaaaaaaaaaave ),  afin qu’il soit à température ambiante, vous rajoutez ce dont vous aurez besoin en quantité pour votre pain et le lendemain, votre petit chéri 3 est prêt !

P. S. : Lorsque vous touillez votre levain, à la fin, il reste de la pâte sur la cuillère. NE TOUCHEZ A RIEN et surtout, surtout, ne faites pas tomber l’excédent dans votre bocal ! (vos doigts (couteau, cuillère… ) sont certes propres mais votre petit chéri ♥, lui, risque de ne pas trop apprécier ! c’est sensible ces petites choses là,  vous savez !!! Commencez avec la farine de seigle, qui est un super booster de levain et ensuite, si vous le désirez, vous pouvez passer à la farine T 150.

Voilà, voilà ! Prenez votre temps, et revenez me voir quand vous serez prêt(e) ! je serais là !
et un grand merci à Monique pour m’avoir appris au tout début <3<3<3

A bientôt