Une pas blanquette

 

 

 

Bonjour à vous !
J’avais un restede seitan fait maison, du livre de la France végétalienne, dont je m’étais servi l’autre jour pour servir avec de la choucroute, la recette est sur le blog également, et depuis qques jours, vu les températures négatives qui sévissent dans le seteur, j’avais envie d’un truc un peu chaudou♥ .
Qu’à cela ne tienne, hop! je vais préparer une blanquette ♫♫ . J’avais mis mon riz, 1/2 complet à tremper la veille ( je fais tjrs comme ça … ) donc, à la base, je devais être dans les starting blocks ! et comme je ne suis toujours pas chez moi, pas les épices que je voudrais etc etc j’ai donc fait un truc qui n’est pas blanc du tout mais, niveau goût, c’est à tomber !!! ou comme dirait ma copine Omry  , sa déchire bien sa mémé !! 😀 😀

  • un poireau coupé très finement,
  • 3 ou 4 carottes suivant la grosseur, coupées finement elles aussi ! on s’en garde une qu’on coupe en rondelles, histoire d’avoir un peu de couleur dans le plat !
  • une bonne grosse poignée de champignons (ou pas) ou +, ou – suivant comme on les aime ( ma copine Emma n’aime pas ça ………. mais est entièrement capable de vous dézinguer un pot de tahin en 3 ou 4 coups de cuillères…….. sinon elle est sympa haing!! )
  • sel, poivre, épices et herbes suivant vos placards et de l’ail !

Dans un peu d’huile, faites dorer les carottes et les poireaux coupés finement (on va garder la carotte en rondelles pour + tard), et le seitan coupé en gros dés. Dans une autre poêle faites dorer ( ou pas suivant comme on aime ) vos champignons et ajoutez une gousse d’ail haché vers la fin pour ne pas qu’elle brûle.

Une fois que votre mélange carottes/poireaux est bien doré, ajoutez de l’eau de sorte à obtenir un bon bouillon, ajoutez vos carottes en rondelles.

préparez une sauce béchamel : faites juste blondir une gousse d’ail avec un peu d’huile, ajoutez de la farine, mélangez au fouet, ajoutez un peu d’eau froide et hors du feu mélangez bien, aujoutez, à l’aide d’une passoire votre bouillon  de légumes, et remettez à épaissir sur le feu en tournant sans cesse .
Ajoutez les champignons, laisser cuire environ 1 à 2 minutes, et versez le tout sur vos légumes/seitan. La sauce doit bien recouvrir le tout, laisser mijoter à feu très très doux pour que les saveurs se mélangent bien .
Servez avec du riz (comme aujourd’hui) ou des pommes de terre vapeur. Vous pouvez prévoir une grande quantité, ça va être parfait à réchauffer, à congeler également pour les jours de flemmingite aigüe!!!
A toubientôt !

PS : dites-moi comment vous préférez les photos svp ?? en diapo ou comme  aujourd’hui ? ☺

 

Publicités

Rillettes de lentilles

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Oui ! de la rillette !  na !depuis le temps que je la fais, que je la fais goûter et qu’on me demande la recette moi aussi Thai, ma chérite, je t’aime  la voici enfin ! c’est une recette que j’ai adaptée ( ♫♫♫) du livre de MLF « vegan » parce que pour moi, il y avait beaucoup trop de choses inutiles  (♫♫ )! hop, hop, hop! au boulot !

  • 150g de lentilles vertes du Puy (on a les origines qu’on peut et franchement, ce sont bien les meilleures!) trempées la veille
  • 1 gros poireau
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cs de purée de noisettes (grosse la cuillère…)
  • 3 cs d’huile d’olive
  • sel, poivre
  • persil pour la déco… si on en a !!!

Faites cuire vos lentilles (attention, certaines variétés cuisent très vite après trempage) et si vous en avez 200g , votre recette ne sera pas immonde pour autant ! mettez 1 ou 2  feuilles de laurier, dans l’eau,  NE SALEZ SURTOUT PAS, et surveillez la cuisson !

Faites cuire, voire dorer ( j’ai essayé les 2 versions et ça change forcément le goût de votre rillette ) votre poireau coupé en rondelles ( 2 poireaux iront très bien aussi ). Vous mettez ce que vous avez chez vous ! c’est juste une rillette ! vous ne serez pas notés, ni aucune médaille ne vous sera décernée……. donc allez y cool !!! J’ai essayé plusieurs versions et croyez-moi,  elles fonctionnent toutes !

Une fois votre poireau et vos lentilles cuits, mixez le tout! ajoutez un peu d’huile (c’est une rillette haing ! ), un  peu d’eau si c’est trop sec, sel, poivre, les 2 gousses d’ail, la purée de noisettes  (essayez aussi avec des noisettes  toastées ……) et…. GOÛTEZ !  c’est bon haing !! et ce sera encore meilleur le lendemain voire 2 jours après mais ça …… ici on ne peut pas savoir !! quand j’en fait, j’en mange le matin au petit-déjeuner donc ça part très très vite !!

Il faut vraiment que je fasse des efforts sur mes photos…. j’ai honte …

A bientôt

 

 

Falafels bougnatais

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis 1 mois, je ne suis pas chez moi, donc c’est un peu compliqué pour cuisiner ! j’avais envie de falafels et ici, pour trouver de la coriandre, c’est mission impossible ! comme on trouve du poireau….. vous me voyez venir???  j’ai bien sûr modifié la recette de ma copine Camille ici  et voici mes modifications ! allez zou ! c’est parti !

  • 600g de pois chiches crus (ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii )
  • 8 à 10 grosses cs de poireaux coupés en rondelles
  • 1 branche de céleri ….branche !
  • 1 à 2 cs de tahin
  • sel, poivre,
  • 1cc coriandre, 1cc cumin, 1cc curcuma

Faites tremper vos pois chiches au moins 24 h,  (ici c’est  48 h ) en rinçant une fois.
le lendemain rincez bien et séchez dans un torchon vos pois chiches. Mettez dans le mixer avec le reste des ingrédients, goûtez (on ne le fait jamais assez…. ) et ajustez selon vos goûts .
Façonnez des petites boules (cuillère à glace ça marche pas mal ) ! ici, j’ai une cuillère en silicone d’où la tête de mes falafels en forme de rien du tout ! j’ai fait cuire au four pendant 30 mn à 200 ° (attention : adaptez suivant votre four …..). Je ne vous cache pas que cuits à la friteuse …… c’est incomparable, on est bien d’accord ! mais ici, je n’en ai pas donc je me suis adaptée ! je les ai faits réchauffer à la vapeur et ma foi….  c’était pas si mal non plus !!

Si vous essayez avec du poireau en lieu et place de la coriandre dites moi vos impressions !! ici, tout le monde a adoré!!

A tout bientôt !

 

 

 

 

 

 

Kibbeh pas libanais

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Oui !! et même pas peur !
En feuilletant un livre de recettes de Marie Chioca « Céréales originales et savoureuses légumineuses », j’ai trouvé une recette de Kibbeh et je ne connaissais pas du tout ! J’ai forcément simplifié le truc, vous pensez bien !!

  • 3 poignées de boulgour
  • 2 verts de poireaux (ou 2 oignons )
  • 2 carottes (moyennes)
  • 2 bonnes poignées de pst (protéines de soja texturées )
  • 1 poignée de graines de tournesol
  • 2 gousses d’ail
  • sel, poivre, zaatar, feuille de laurier, de sauje, céleri séché, curcuma…

Préchauffez le four 180 °

Faites réhydrater vos pst dans de l’eau bouillante, essorez et réservez. Faites griller vos graines de tournesol, réservez.

Faites revenir dans une poêle vos poireaux coupés en morceaux, avec les carottes coupées en petits dés, l’ail et les pst essorées avec de l’huile et un peu de margarine (les pst un peu grosses adorent la margarine !!!) assaisonnez au goût et suivant ce que vous avez sous la main. Faites bien dorer pour donner du miam au plat !! et mixez le tout (auparavant, enlevez la ou les feuiles de laurier, c’est pas très joaï sous la dent ! )Pendant ce temps, faites cuire le boulgour  10 mn à l’eau bouillante.

Mettez une couche de boulgour dans un plat (je n’ai pas huilé  et c’était parfait ), une couche de hachis et terminez avec le reste de boulgour! parsemez de graines de tournesol et enfournez pour 3/4 heures environ. Attention, si le dessus vous paraît prendre de belles couleurs trop dorées, couvre votre plat !!

A tout bientôt !

 

 

Steacks de haricots rouges

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai trouvé une recette sur le net, et comme à mon habitude (vous commencez à me connaître … ) il y avait bcp trop d’ingrédients pour moi ! j’ai donc bien simplifié la recette initiale et ma foi, comme vous pouvez le constater, ils sont bien dorés et moëlleux à l’intérieur ! parfaits pour mon palais (et c’est déjà pas si mal !!!! ) trève de blabla, du résultat :

  • 1 boite de haricots rouges (gardez l’eau pour mouiller ensuite la préparation ), environ 240 g
  • 4 cs de flocons ( avoine ici )
  • 1 cs de farine
  • 1 oignon ou un vert de poireau
  • ail 1 gousse
  • vinaigre de cidre
  • un tout petit peu de tamari
  • sel, poivre

Faites revenir l’oignon ou le vert du poireau ( je préfère la dernière option!) coupé en rondelles.
une fois bien fondu, transvasez dans votre mixer tous les ingrédients. Ajoutez suivant vos préférence,  plus ou moins de vinaigre, de sel ………. si l’appareil vous paraît trop liquide, rajouter également un peu de farine, mélangez bien…….. Écétout !!
Divisez en 4 parts égales et faites dorer TOUT DOUCEMENT à la poêle avec pas mal d’huile quand même (je n’ai pas de poêle qui n’attachent pas et il n’y a pas d’adjonction de gras dans la prépa non plus … ). Faites dorer l’autre côté un peu moins longtemps et voilà ! plus simple et plus rapide, ça va être dur je pense !!!!

A bientôt !

Tarte aux poireaux

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Chouette !! les poireaux sont sur les étals des marchés et c’est tant mieux !! j’adoooore le poireau  ! je m’en sers souvent  à la place des oignons (que je digère de moins en moins bien…  allez savoir pourquoi ), mais aujourd’hui, avec les  1ers poireaux de mon panier, j’avais envie de faire une tarte !
c’est parti, et pour ça, il vous faudra :

  • une pâte brisée ici ,
  • 4 poireaux,
  • 1 gousse d’ail, du sel, du poivre ,
  • et de la sauce béchamel.

Laver et émincer les poireaux et faites les suer et presque dorer dans une poêle avec sel et poivre (au goût)

Faire une béchamel avec une gousse d’ail émincée revenue dans 2 cs d’huile d’olive, 2 cs de farine de pois chiche (j’avais envie d’essayer 😀 ) et du lait que vous avez dans votre frigo comme il ne m’en restait plus assez, j’ai fini avec de l’eau !! J’avais peur que tout ça manque de gras ( …….. ange qui passe ……..) j’ai mis du parmesan  .
Une fois les poireaux cuits, les ajouter dans la béchamel. Etaler votre pâte, verser la préparation dessus et hop ! au four une 20 aine de minutes à  200° (ici, chez vous … adaptez  😀 )
Et  voilà !! on s’est régalés !
A bientôt !