Lasagnes poireaux/lentilles

bon ok !! c’est padutou sexy ….. 😀

Bonjour à vous !

Un petit moment que je ne suis plus venue ici, mais le boulot, toussa toussa voilà !!

En ce moment ça n’est pas la grande passion culinaire! Je ne suis pas la seule, les membres du groupe sont là pour le confirmer et ouf ! quelque part ça rassure !
Ce matin, j’avais envie de poireaux (j’adore ce légume) et mes recettes en contiennent souvent, je l’avoue ! Je trouve que ça apporte une rondeur aux plats qui convient très bien à mon palais. Je suis donc partie dans ma cuisine sans trop savoir ce que j’allais préparer et les ingrédients se sont présentés à moi, comme ça ….. mon côté sorcière? allez savoir?? 😀

Allez zou !trève de blabla, du résulat ! namého !!

  • des poireaux (j’en ai mis 3) découpés en morceaux, le vert compris
  • des lentilles corail (un fond de paquet que je n’ai pas pesé ……. ( 2 poignées? )
  • des pâtes à lasagnes (comment on dit au fait? )
  • une sauce béchamel préparée ici avec de la farine de quinoa et de la farine de noix, un peu d’ail et de l’eau (oui ! pk pas! )

Faites dorer vos poireaux dans une sauteuse avec un peu d’huile. Pendant ce temps, rincez et faites cuire vos lentilles corail (départ eau froide ET sans sel ) avec une feuille de laurier. Pendant que tout le monde est bien occupé dans sa casserole, faites votre sauce béchamel :

la farine de noix c’est juste idéal pour rajouter des protéines ♥

Faites légèrement frémir votre ail (frais ou en poudre, peu importe) dans un peu d’huile, ajoutez vos farines (mais si vous avez de la « normale » ça fera tout aussi bien l’affaire ! inutile de vous mettre la rate au court-bouillon pour si peu 😉 et je suis à pour répondre à vos question éventuelles !!

Laisser cuire 2 minutes et ajoutez votre eau (je n’aime plus la béchamel au lait (soja ou peu importe…..va pas chercher à comprendre 😀 ) touillez jusqu’à consistance d’une belle sauce (assez liquide pour cuire les lasagnes) et ajoutez de la levure maltée pour un petit goût fromager (ou pas ) attention! goûtez avant de saler/poivrer ! comme d’hab en fait !

préparez vos couches comme bon vous vous semble.. j’ai d’abord mis les lentilles et ensuite les poireaux … si vous faites l’inverse ça devrait le faire également 😀

Enfournez four 180° ici ….. pour une bonne demie heure et régalez vous !

mais comment font les autres pour avoir des images de lasagnes sympas??? ahhh ouiiiii … patience mon amie??

A toubientôt !

Publicités

Kloug pas off ou pain/gâteau aux graines

Bonjour à vous toutes et tous et pardon pour tout ce retard…

A ma décharge, j’ai repris un nouveau boulot, sans parler de la société qu’on a créée avec mon mari, pour faire court, voilà voilà !! Je n’ai même pas pris 5 mn pour vous souhaiter une très belle année … sincères excuses.

On ne va pas palabrer pendant des heures où comment sauter du coq à l’âne, l’air de rien, je viens vous présenter une recette (j’ai pas dit vraie…. lire jusqu’au bout ! )… sinon je ne serais pas là! très en forme ce matin mamie Résé  😀 qui va peut être vous surprendre! Je ne suis pas très bec sucré (au cas où vous ne vous en seriez pas aperçu… et depuis ce wend un truc me trottait dans la tête! Ma copine Laura m’en avait soufflé l’idée, et ce matin j’ai sauté le pas ! où comment faire du nouveau avec du vieux, la vie est un éternel recommencement, la cuisine aussi !

Pour tout vous dire, c’est juste un pain « normal » dans lequel j’ai rajouté du sucre et des fruits secs EH WÉÉÉÉ ! THE révolutionne ! Parce que, ici, le matin, pour notre petit déjeuner, on aime bien un petit peu de sucre (on ne sucre ni le café pour mon mari, ni le thé pour moi ). Y’a pas d’mal non plus à se faire du bien !!

Donc, au final, ça ressemble plus à une brioche qui n’aurait forcément pas d’oeuf, un peu comme un klougopf, mais comme je n’ai pas ENCORE ( mon amour chéri si tu arrivais à me lire, il y a un message subliminal caché dans le mot…..) de moule pour ça eh bien! voilà ! c’st un kloug pas off ! épicé tout 😀 😀

  • 500 g de farine (vous pouvez utiliser de la T 80 pour que ce soit plus aéré si vous voulez! j’ai mis épeautre T80 et 200g de blé T 110 )
  • 300 à 400 g d’eau (suivant les frutis secs, ils vont en absorber une bonne partie
  • 60 à 80 g de fruits secs (bananes, raisins, amandes, noisettes … )
  • et 150 à 200g de levain https://latablevegetalederese.wordpress.com/2017/10/23/levain-facile/
  • 30 g de sucre ( à vous d’ajuster en fonction de vos envies/goûts/préférences )
  • une toute petite pincée de sel
  • et c’est tout !

Mettez tous les ingrédients dans votre robot (c’est le top) ou saladier (couraaaage) et pétrissez aumoins 10 mn ! Le secret des pâtes levées c’est juste le temps de pétrissage ! et ne mettez pas le bouton à fond : petite vitesse c’est juste parfait ! il faut que votre pâte soit assez molle voire presque liquide ! Laissez lever la journée si vous avez commencé le matin, ou la nuit si vous faites votre pâte le soir.

La pâte sitôt « sortie » du robot

La pâte qui a levé toute la nuit !! avant de la transvaser dans la cocotte

Le lendemain, transvaser la pâte dans votre cocotte, ou des moules à baguettes (le mien ne rentre plus dans mon mini four grrrr (amour de ma vie etc etc 😀 😀 ) ou tout autre moule à votre convenance et voilà ! C’EST TOUT ! cuisson 1h30, à 200° (départ four froid )

En fait, j’ai juste repris ma recette de pain ! Comment ça c’est pas une vraie recette ? 😀 😀

https://latablevegetalederese.wordpress.com/2017/09/03/pain-de-mie-facile/  

J’espère avoir titillé vos sens? alors à toubientôt !

Coleslaw (avec une astuce)

Bonjour à vous !
Je ne sais pas chez vous mais ici, c’est le déluge depuis plusieurs jours…… Certes, il fallait de l’eau, ça y est ! elle est là ! donc c’est cuisine pour les jours à venir !!!!

Aujourd’hui, je vous présente un plat hyper facile à faire! il faut juste …. un couteau et une râpe (mais l’aide d’une mandoline va bien vous faciliter la vie ) et je vais même vous confier une astuce ! eh oui    😀  c’est parti  :

  • des raisins secs (si vous aimez )
  • des noix de votre choix 

Commencez par râper vos carottes, ensuite à l’aide de votre mandoline (la lame pour tailler les pommes de terre en rondelles), réglez l’épaisseur sur très fin. couper encore votre demi chou en 2, dans le sens de la longeur : le trognon va vous servir de poussoir !eh oui !!!

ok!j’ai fait la photo sur la planche à découper….    😀 

et voilà ! vous n’avez plus qu’à assaisonner avec mayonnaise, rajouter les raisins (rincés auparavant) et les noix de votre choix ! Laisser cuire une nuit au frigo et voilà ! c’est prêt !

apparté: wordpress a tout modifié…. mamie va tenter de retrouver toucomifo ses petites habitudes avec l’aide de jeunes blogueuses   😀


A toubientôt !

Pain d’anis

un pain d’épices qui n’en n’est pas !!

 

Je ne savais pas trop comment appeler ce gâteau , j’ai fait appel aux filles (et garçons sur mon groupe) et c’est Thaïs qui m’a suggéré ce nom ! merci à toi !
C’est une vieille recette de pain d’épices, mais je n’aime pas les épices à pain d’épices ! la cannelle, le clou de girofle et muscade beurk ! beurk, beurk, beurk et quand j’ai lu que, consommé en trop grandes quantités, ça pouvait être nocif, je me réjouis de ce que mon corps aime   😀 😀

Là aussi, nul besoin de matériel hyper sophistiqué : un saladier, une cuillère en bois et zou ! c’est parti ! (je double toujours les doses, c’est un gâteau qui est meilleur au fil des jours qui passent ! )

Préchauffez votre four à  160°

  • 250g de farine ( ici, c’est T 80 et T110 ), parfois sarrasin  (pas  + de 30 g )
  • 1cc de bicarbonate
  • 1 cc de bicar
  • 150g de lait ( de votre choix )
  • 150g de sirop  d’érable (j’ai pris du miel de raisin gelée de raisin que j’ai faite réduire +++ et qu’in n’a pas du tout le goût de raisin mais faut que je la passe et pour ce gâteau là c’est juste parfait!
  • 120 g de sucre (roux ici)
  • 1 cs de purée d’amandes (totalement optionnel ! )

Dans une casserole, faites juste tiédir  le lait, les sucres et éventuellement la purée d’amandes. Pendant ce temps mélangez la ou les farines avec le bicar. Versez le liquide sur la farine et touillez (fooooort !)
Huilez un moule à cake avec un pinceau (j’ai toujours un verre avec un fond d’huile, dans lequel je laisse mon pinceau : bien pratique plustôt que de ressortir à chaque fois chaque chose  grrrr ), farinez, versez la préparation dans votre moule et mettez au four pour 15 mn. Passé ce délai augementez à 180 ° pendant 30 à 40 mn : là, la poointe de votre couteau est votre plus fidèle alliée !
Laisser refroidir et démoulez tranquillement ! Comme je vous le disais, ce gâteau se conserve très bien une bonne semaine! Couvrez-le d’un trochon  (ou de papier alu, mais c’est pas trop écolo… )   et vous m’en direz des nouvelles !

A toubientôt !

**ce wend j’ai râpé des écorces d’oranges fraîches qu’une amie m’a rapporté de son jardin en Espagne … je vous le conseille fortement !

Tarte aux figues et à la pistache

 

Elles sont là ! vertes ou brunes je m’en fiche ! elles sont là ! bien mûres et vous savez que c’est mon péché mignon !
Ce matin je suis allée en chercher chez une voisine ! demain je vais préparer ça (je me régale d’avance !! et ce soir j’avais envie d’un gâteau… moi qui ne suis pas du tout sucré… allez comprendre ! Habituellement, je fais mes tartes avec de la poudre d’amandes, mais je n’étais pas motivée…. en farfouillant sur le net, j’ai trouvé une recette avec de la pistache et comme mon mari en est fou, j’ai végétalisé ladite recette ! voilà ce que ça donne :

  • une pâte sablée ici  (j’ai mis 30 g de farine de lupin et 170g de farine T 80)
  • 90 g de pistaches concassées/mixées
  • 50 g de sucre
  • 70g de margarine (je ne me sers que de cette recette !
  • 1 cas de graines de chia et 3 cas d’eau (que vous préparez dès le début, le temps que les graines gonflent ! )  = 1oeuf
  • des figues !!

Préparez la pâte sablée, mouillez votre papier sulfu et étalez-le au fond du moule.

Prchauffez votre four à 180°, chaleur tournante (gnagnagna de votre four, comme d’hab  😀  )

Faites fondre  sans trop remuer votre « beurre » avec le sucre, ajoutez à la fin les pistaches et  votre « oeuf ».

Étalez sur le fond de tarte, coupez vos figues (côté chair sur la crème aux pistaches ) et enfournez pendant 35 mn (gnagnagna de votre four …..).
Pour faire joli (…… ) vous pouvez « abricoter » (prendre un peu de confiture/gelée d’abricots avec un peu d’eau, vous chauffez et vous étalez pour faire briller à la sortie du four, saupoudrer de sucre glace les rebords de votre tarte ………
Nous on l’a mangé sans la démouler et elle n’a rien dit !! 😀 😀

 

A toubientôt!

Haricots plats, patates et chorizo

J’adore les haricots plats mais on n’en trouve pas très souvent par ici ! ma copine Val m’a fait envie avec sa recette ! et sur le groupe, tout le monde est tombé amoureux du chorizo d’Omry . (et je confirme.. ce chorizo là va faire date dans la cuisine végé, foi de Résé ! ) vous croyez quoi vous???   😀 😀

  • des haricots plats ( 700g )
  • 4 pommes de terre
  • des tomates qui s’ennuient (3 ou 4 …)
  • 6 tranches de chorizo
  • ail, sel, poivre et thym !

Faites tout d’abord cuire vos haricots (j’aime bien les laisser entiers!) et vos pommes de terre, une  15aine de minutes. tout ça finira de cuire ensuite!

Dans un peu d’huile faites revenir vos tranches de chorizo avec des tomates (histoire de faire un peu de jus ! ) salez (attention si vous prenez du chorizo du commerce !) , poivrez, GOÛTEZ !! et mettez une branche de thym pour parfumer. Une fois vos légumes cuits ajoutez-les à votre « sauce » et laissez mijoter jusqu’à ce que les haricots soient juste cuits.

c’est difficile n’est ce pas??   😀

A toubientôt !

Nut’amémé

DSCN0583

Lorsque mon petit fils vient à la maison, son grand plaisir c’est de tartiner le nut’à mémé   😀

depuis le temps que je fais cette recette, il était temps de vous la faire partager  (oui ! les photos sont horriblement moches (encore pire que d’habitude, je suis d’accord avec vous) )mais comprenez-moi bien et compatissez svp! Je ne vais pas refaire du nutamémé exprès pour vous déjà que j’ai perdu 200g, un peu de mansuétude pour mon corps de rêve, ma robe blanche vous remerciera le restant de ses jours ♫♫♫

  • 100 g de chocolat noir ici (mais vous prenez celui qui vous convient)
  • 130 g de purée de noisettes (là aussi, celle que vous voulez)
  • 80 g de sirop d’érable
  • de l’eau (facultatif)

Faites fondre votre chocolat au bain marie, ajoutez votre purée de noisettes et le sirop d’érable. Malangez et si vous trouvez que c’est trop épais, rajoutez un peu d’eau.
Mettez en pot (ici, j’en fait  2 petits, dont 1 que je mets au congèle) !

Vous avez vu la difficulté du truc et du prix de revient?? et au moins, vous ne vous ferez pas lyncher à la prochaine promo!!! non non! j’ai rien dit  O:)

ATTENTION : comme il n’y a aucun conservateur, cette pâte à tartiner se conserve 4 jours au frigo !

A toubientôt !

  • P.S. : tentez avec plusieurs chocolats (j’ai tenté avec des palets et c’était très bof bof) essayez plusieurs purée de noisettes aussi (torréfiées c’est mioum ++) . Revenez me dire celle qui vous convient le mieux 😉
  • C’est cette recette qui nous convient ! à vous de rajouter (ou pas) de la purée de noisettes ou du sucre 😉

houmous de pois cassés aux épices

 

Comme une envie de pois cassés ….. ça vous arrive aussi à vous ? et ce soir je n’avais pas du tout envie de m’embêter et je voulais surtout essayer les épices que ma copine Omry   avait testées dans sa recette ! c’est parti !

  • 150g de pois cassés crus (j’ai oublié de peser une fois cuits [ ange qui passe : ON ],
  • 3 gousses d’ail
  • 1 grosse cs de tahin 1/2 complet,
  • sel et  les épices !!!!!!!!
  • NOOOON ! il n’y a pas de gras  [re un ange qui passe : ON ]

Faites tremper vos pois cassés, après les avoir rincés, toute la nuit.  Arrosez vos plantes avec l’eau de trempage, rincez et faites cuire avec 3 fois leur volume d’eau, qques fuilles de laurier pendant ……… ça dépend   😀

Lorqu’ils sont bien moëlleux, égouttez et mettez le tout dans votre robot, mixez, goûtez ! Ajustez selon vos goûts et voilà ! Plus simple, c’est difficile non?

Mais qui va donc se régaler demain matin pour son petit déjeuner???

A toubientôt !!

Gâteau de quinoa mais d’été !

Je ne savais pas trop quoi faire à manger pour demain… avec ces chaleurs, difficile de manger chaud ! j’avais pensé à un taboulé de quinoa et puis ……  j’ai pensé que je pouvais faire mon gâteau de quinoa mais adapté aux légumes d’été ….. la bonne idée !

  • 230g de quinoa (pensez à bien rincer votre quinoa, la saponine qui peut rester lui donne ce goût un peu particulier, et mettez qques gouttes de vinaigre de cidre dans l’eau de cuisson, ça va vous changer la vision de la bête !!! )
  • 1 ou 2 courgettes ( 300g environ ) coupées en rondelles,
  • 3 carottes râpées  (grosse râpe )
  • 2 gousses d’ail
  • sel,poivre, cumin, curcuma, paprika….
  • thym, romarin et sauge,
  • 50g  de noisettes,
  • 50g de raisins secs,
  • une brique de crème de riz ou  comme à mon habitude : 100ml (ou 10 cl) d’eau, 2 cuillères àsoupe de farine de riz et 1 cs d’huile.

Faites cuire votre quinoa. Pendant ce temps, faites dorer les rondelles de courgettes avec les herbes et l’ail,  râpez vos carottes, ajoutez-les aux courgettes, saler, poivrez et épicez suivant vos goûts (goûtez encore et toujours) et laisser blondir le touttranquillement dans la poêle. Ajoutez les noisettes et les raisins. Égouttez le quinoa, mettez dans un saladier avec la crème de riz immédiatement, pour que ça « colle ».
Préchauffez votre four à  160°.

Prenez un moule à manqué d’environ 20 cm. Partagez votre mélange quinoa/crème de riz en 2, couvrez le fond du moule en tassant légèrement, ajoutez votre poêlée de légumes, rcouvrez du reste de quinoa (vous pouvez tartiner le dessus de moutarde…) et hop au four pour environ  30 minutes !

Servez chaud avec une sauce tomate maison of course !

J’ai tenté froid (ce matin au petit-déjeuner….. je me suis freinée des 4 fers pour ne pas en reprendre   😀 ) ça le fait super bien, mais sauce tomate chaude !!

Les épices et herbes aromatiques sont à ajuster selon vos.. placards et vos préférences !

à toubientôt !

Courgettes et tomates farcies

Il y avait très longtemps que je voulais végétaliser la recette de ma maman ! Mon fils était à la maison l’autre semaine, on en a parlé et voilà le résultat ! comme d’habitude, vous faites avec ce que vous avez sous la main, ce sera réussi  croyez-moi !
Je ne vous mets pas les proportions, tout est au pif, car tout dépend de la maturité de vos tamtes, de leur provenance (ça joue énooooormément !) . Pourma recette, j’avais 9 tomates et  3 courgettes rondes du jardin.

  • des tomates, des courgettes rondes ou pas, 1 ou plusieurs (ou pas !!! ),
  • de la mie de pain rassis, si possible (c’est pour apporter du moëlleux à la farce),
  • un peu de lait végétal NON SUCRÉ,
  • des pst (ici 200gr) prenez des petites, elles se prêtent merveilleusement bien à ce genre de préparation,
  • des herbes du jardin : thym, romarin, sauge, persil,
  • un ou 2 oignons suivant la grosseur, de l’ail (au moins 3 gousses),
  • sel, poivre
  • de l’huile d’olive ou autre !

Prenez un plat allant au four et comemncez par disposer vos tomates et vos courgettes en serrant suffisament : en effet, une fois les tomates évidées et les courgettes précuites, ça va beaucoup diminuer 😉

Commencez  par prélever un peu de mie de pain (une grosse poignée) que vous arrosez de lait chaud, pour qu’il s’imbibe plus vite ! évidez vos courgettes ( si ce sont des rondes, conservez la peau sinon vous aurez un genre de gloubi boulga, une fois précuites  😀 😀 ) et faites-les précuire à la vapeur (ou  comme vous avez l’habitude). Pendant ce temps, creusez vos tomates, mais gardez la chair que vous mettez dans une casserole, dans laquelle vous aurez fait revenir vos oignons. Ajoutez l’ail coupé en morceaux et les herbes et laissez réduire tranquillement . Profitez-en pour réhydrater vos pst dans de l’eau bouillante, avec un peu de vinaigre, pendant une bonne dizaine de minutes, égouttez et essorez-les ! attention, c’est chaud! (vous pouvez prendre un bol comme le fait ma copine Emma !!! )

Préchauffez votre four à 200 °.

Dans la casserole, écrasez à la fourchette la chair de vos tomates, ajoutez votre mie de pain égouttée et vos pst bien essorées. Mélangez bien le tout et attendez la reprise de l’ébullition. Goûtez et assaisonner suivant vos préférences !

Disposez vos tamates et vos courgettes dans votre plat et remplissez vos légumes. S’il vous reste de la farce, mettez dans le plat, ça ne fera que plus de jus !!!!

( petite astuce mais c’est un secret.. chuuutttt ! posez le chapeau de vos tomates à l’envers= on en met plus dessous )

Enfournez pour au moins une grosse demie-heure et lorsque vous voyez que l’ébullition a repris, baissez le four à 180 ° et laisser cuire tranquillement 1 heure ! oui ! c’est un  des secrests de cette recette, plus ça cuit lentement, meilleur c’est ! et le lendemain je ne vous dit pas !!

N’hésitez pas à en préparer de grandes quantités, vous congèlerez et vous ressortirez  en automne ou en hiver! c’et le plat idéal pour ça !
Ici on accompagne de riz nature et c’est juste parfait ! et vous allez bluffer vos invités! on en reparle?

A toubientôt !